Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».

Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».

Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».

L’Organisation des Nations Unies a salué le rôle des forces de maintien de la paix de la police rwandaise au service de la Mission de stabilisation multidimensionnelle de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA).  Il a été mis en avant leur réponse rapide qui consistait à protéger un camp de personnes « déplacées », alors qu’elles étaient attaquées récemment par un groupe armé.

Entre le 30 juin et le 2 juillet, le contingent de la Deuxième unité de la police formée au Rwanda (RWAFPU2) a réussi à sécuriser des camps de personnes « déplacées » dans la région de Kaga-Bandoro, qui ont subi plusieurs attaques de milices « ex-seleka ».

Les camps de « déplacés », situés à environ 400 km de la capitale Bangui, qui abritent environ 25 000 personnes est actuellement sous la protection de « RWAFPU2 ».

Dans une lettre officielle datée du 21 juillet dernier, et adressée au commandant du contingent de la « RWAFPU2 », superintendant en Chef Jean Claude Kajeguhakwa, le Chef de la Section des droits de l’homme et de la justice de la MINUSCA, Dr Renner Onana, a reconnu que les soldats de la paix rwandais concédaient leur «professionnalisme, exemplarité et sacrifice au profit des gens de la RCA ».

« Au nom de la MINUSCA et du peuple de Kaga-Bandoro, je tiens à exprimer notre sincère gratitude pour vos sacrifices et la valeur que vous donnez aux gens de Kaga-Bandoro et de la RCA en général », a déclaré le Dr Renner Onana dans la lettre.

« Vous avez été là pour eux, à chaque fois qu’ils avaient besoin de vous. Vos actes présentent espoir. Vos actions seront toujours dans l’histoire de la MINUSCA et du Conseil de sécurité de l’ONU », ajoute la lettre.

« Vos actions parlent d’elles-mêmes; à de nombreuses reprises, pendant vos patrouilles habituelles, vous avez toujours empêché les crimes et arrêté les criminels. Vos actions ont dépassé votre mandat … vos activités de sécurité humaine (umuganda) ont également empêché d’autres catastrophes qui découlent d’une mauvaise hygiène et d’assainissement », ajoute la lettre.

Pendant une période  de trois jours, les soldats de la paix de la police rwandaise, ont repoussé le groupe armé, capturé des assaillants et récupéré les armes.

Cependant, les médias à l’époque, ont diffusé les sources « erronées » de la MINUSCA,  créditant les forces de maintien de la paix du Pakistan, pour l’exploitation réussi par les soldats rwandais.

Le Rwanda maintient environ 450 soldats de la paix en « RCA ».

  •  
    509
    Partages
  • 508
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  

Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».




  •  
    509
    Partages
  • 508
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  



Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».




  •  
    509
    Partages
  • 508
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  




Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».

  •  
    509
    Partages
  • 508
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
Les « soldats de la Paix » rwandais, félicités pour leur exploit en Centre-Afrique. Selon l’ONU, ils resteront «dans l’Histoire du Conseil de Sécurité».

  •  
    509
    Partages
  • 508
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •