Facebook propose une version de Messenger pour les enfants

Facebook propose une version de Messenger pour les enfants

Facebook propose une version de Messenger pour les enfants

Le réseau social est à la recherche de nouveaux utilisateurs et pour y arriver, tous les moyens sont permis. Comme une application destinée aux plus petits, par exemple…

Ça n’aura échappé à personne : Facebook est en perte de vitesse auprès des jeunes, qui lui préfèrent des applications plus branchées comme Snapchat ou Instagram. Du coup, l’entreprise a imaginé un stratagème loin d’être idiot : cibler les enfants, qui (si tout va bien) ne sont inscrits nulle part.

Mieux encore, Messenger Kids (c’est son nom) ne demande aucune inscription. L’enfant utilise l’application grâce au compte Facebook du père ou de la mère, qui pourra gérer tous les paramètres de sécurité. Les parents seront également en charge des ajouts d’amis ou de membres de la famille. Pour la famille, la procédure est simple puisqu’en principe, les parents sont déjà en contact sur Facebook. Mais pour un copain ou une copine de l’école par exemple, c’est aux parents de devenir amis pour ensuite accorder leur autorisation d’amitié virtuelle sur Messenger Kids.

L’enfant n’a que très peu de possibilités au sein de l’application (au-delà des fonctions de chat classiques), mais il pourra néanmoins bloquer ou signaler un contact en cas de problème, sans devoir attendre une intervention de ses parents. Facebook précise que Messenger Kids ne contient aucune publicité ni d’achats intégrés : « Nous voulons être sûrs que les usages de la technologie par nos enfants sont positifs, sûrs et adaptés à leur âge ».

L’application n’est disponible qu’aux États-Unis et sur iOS dans un premier temps, mais d’autres plateformes (et qui sait, d’autres pays) devraient suivre.

 

Source: Anthony Mirelli/ RTBF


Facebook propose une version de Messenger pour les enfants




Facebook propose une version de Messenger pour les enfants





Facebook propose une version de Messenger pour les enfants

Facebook propose une version de Messenger pour les enfants