Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs

Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs
Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des Députés

Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs

La présidente de la Chambre des députés du Rwanda, Donatille Mukabalisa, a convaincu les investisseurs israéliens d’exploiter les opportunités du pays. Elle s’adressait hier matin à la Knesset – le parlement israélien, à l’invitation de son homologue, Yuli-Yoel Edelstein.

« Mon pays le Rwanda est prêt. Sa position géostratégique en Afrique de l’Est et en Afrique centrale est un atout et présente d’immenses opportunités commerciales pour les investisseurs israéliens « , a déclaré Donatille Mukabalisa.

« Je vous assure que le Rwanda est un pays crédible, soucieux du bien-être et du développement de son peuple et de l’ensemble de l’Afrique« , a-t-elle ajouté.

Cette semaine, la Knesset a accueilli cinq chefs de parlement africains (Rwanda, Ghana, Seychelles, Soudan du Sud, Tanzanie Ouganda).

S’adressant à l’assemblée, Donatille Mukabalisa a déclaré qu’Israël et le Rwanda ont récemment forgé des liens solides qui, selon elle, donnent de meilleurs résultats.

« Israël et le Rwanda entretiennent d’excellentes relations. Il y a eu des échanges de visites de travail entre le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahu en juillet 2016 à Kigali et le président Paul Kagame en 2017 en Israël pour renforcer ces relations « , a-t-elle déclaré.

Elle a précisé que le Rwanda a une histoire unique caractérisée par le colonialisme destructeur des régimes politiques postcoloniaux extrémistes, régis par les divisions, l’exclusion et la haine qui ont abouti au génocide contre les Tutsis en 1994.

Mais selon Donatille Mukabalisa, «Après le génocide, notre pays a fait des progrès encourageants. Ensemble, nous avons travaillé dur pour reconstruire l’économie, unir et réconcilier notre peuple et transformer notre société», a-t-elle déclaré aux membres de la Knesset et aux autres délégués.

« Nous avons fait du peuple du Rwanda le centre de toutes les actions du gouvernement. La raison de notre succès est le bon leadership et la responsabilité, car l’un ne peut exister sans l’autre. Les bons leaders doivent être tenus responsables par leurs pairs et ceux qu’ils dirigent. De plus, le fait que nous soyons unis et que nous anticipons notre époque a beaucoup contribué aux progrès que nous avons réalisés », a déclaré la Présidente Donatille Mukabalisa.

Elle a ajouté que le Rwanda est prêt à apprendre des progrès d’Israël et de sa transformation rapide.

« L’économie florissante et stable d’Israël, marquée par des progrès impressionnants dans les domaines de la technologie, de l’agriculture, de l’énergie, du commerce, de la sécurité et autres, vous a permis de gagner la confiance au niveau mondial« .

Donatille Mukabalisa, la Présidente de la Chambre des Députés dont le parlement possède une majorité féminine, a abordé un panel sur l’autonomisation des femmes et l’égalité des sexes, avec la présidente du Sous-comité sur la lutte contre la traite des femmes et la prostitution, Aliza Lavie (députée israélienne et membre du Yesh Atid).

Après sa rencontre avec le président Kagame dans la capitale du Kenya Nairobi le mois dernier, Benjamin Netanyahu, le Premier ministre d’Israël, a annoncé la décision diplomatique de son pays d’ouvrir l’ambassade à Kigali.

Sources: KT PRESS (Dan Ngabonziza)


Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs




Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs





Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs

Donatille Mukabalisa, Présidente de la Chambre des députés au Rwanda, invitée à la Knesset (Israël) et attire les investisseurs