L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.

L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.
Erica Barks-Ruggles, Ambassadrice américaine à Kigali

L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.

Un projet de deux ans financé par l’ambassade américaine à Kigali devrait aider à mettre fin à la malnutrition en soutenant le projet « Kura Mwana » dans le district de Huye.

Ce projet « Kura Mwana » (grandir – s’épanouir) a été lancé à la mi-novembre 2017 par « FXB Rwanda » (Association François-Xavier Bagnoud -Suisse) dont la mission consiste à «fournir aux familles extrêmement pauvres les outils et le soutien dont elles ont besoin pour devenir socialement et économiquement autonomes et donner un futur digne à leurs enfants».

L’Ambassadrice américaine en poste à Kigali, Erica Barks-Ruggles, a déclaré que l’objectif était d’éradiquer la malnutrition avant la fin du projet.

Le projet de HUYE comporte deux volets d’intervention: la nutrition et l’amélioration des normes d’hygiène.

L’Ambassadrice a fait remarquer qu’en 2010, lorsque son gouvernement a commencé à travailler avec leurs homologues rwandais et d’autres organisations, le taux de retard de croissance était de 44%, mais il est maintenant tombé à 38%.

« Mais ce 38% n’est pas notre objectif« , a-t-elle déclaré aux résidents de Huye. « Avec FXB, nous voulons baisser ce taux très rapidement. »

L’ambassadrice a également déclaré que le gouvernement américain s’est engagé à travailler avec d’autres partenaires dans le monde pour lutter contre la malnutrition et leurs conséquences, et à travers « Kura Mwana » et « FXB », ils mèneront toutes les activités pour éradiquer la malnutrition.

Elle a exhorté les habitants à saisir l’opportunité de lutter contre la malnutrition et de construire la nation.

«Chaque enfant peut grandir pour atteindre son plein potentiel, être aussi intelligent que possible et, à partir de là, construire son pays. En travaillant ensemble et en enseignant à tous, nous éliminerons la malnutrition », a-t-elle déclaré.

Les chefs de projet ont déclaré que leur objectif était d’améliorer l’état nutritionnel et de modifier le comportement des femmes en âge de procréer et des enfants de moins de 5 ans dans le district de Huye.

Ils ont expliqué que les soins aux enfants seront suivis en enseignant aux parents comment préparer un régime alimentaire équilibré, en les soutenant avec du petit bétail, en cultivant des matériaux et en créant des groupes pour apprendre à épargner et créer de petites entreprises.

Au cours de sa visite, l’Ambassadrice américaine a participé à l’alimentation équilibrée de 25 enfants souffrant de malnutrition du secteur de Kinazi.

Au moins 25 parents du secteur Kinazi dont les enfants ont été identifiés comme mal nourris ont reçu du matériel agricole pour les aider à cultiver des potagers.

Amb. Barks-Ruggles a également participé à l’activité de plantation de différents types de jardins potagers – légumes et patates douces à chair orange – comme exemple de ce qui devrait faire une bonne nutrition (école paysanne). Elle a également distribué aux bénéficiaires du projet des produits d’hygiène, de cuisine et d’agriculture.


L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.




L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.





L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.

L’Ambassadrice américaine veut éradiquer la malnutrition dans le district d’Huye.