La « RDC » va rapatrier 18 réfugiés rwandais qui ont émis le souhait de rentrer dans leur pays.

La « RDC » va rapatrier 18 réfugiés rwandais qui ont émis le souhait de rentrer dans leur pays.

La « RDC » va rapatrier 18 réfugiés rwandais qui ont émis le souhait de rentrer dans leur pays.

Dix-huit réfugiés rwandais, qui vivaient à Kisenge (Lualaba), devaient arriver ce dimanche dans la ville de Lubumbashi pour être rapatriés au Rwanda.

Selon des sources locales, ces réfugiés avaient exprimé le souhait de retourner au Rwanda, leur pays d’origine, après avoir passé plusieurs années à Lualaba.

Seuls 18 des 39 réfugiés rwandais reviendront éventuellement avec l’aide du « Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés » (HCR), qui travaille avec le Gouvernement provincial de Lualaba.

Les 21 autres ont préféré rester encore quelques temps pour diverses raisons, certains ne veulent pas perturber les études de leurs enfants et d’autres, qui ont des champs de plantation, préfèrent attendre la période de récolte avant de partir.

Les réfugiés rwandais avaient jusqu’au 31 décembre 2017 pour obtenir la résidence légale dans les pays d’accueil, rentrer chez eux ou risquer de perdre leur protection après la date de cessation.

L’invocation de la clause de cessation signifie que le « HCR » ne sera plus responsable du soutien aux réfugiés rwandais.

Le pays a reçu plus de 11 000 rapatriés au cours des huit premiers mois de 2017 ainsi que 5 580 en 2016. Les rapatriements depuis la « République Démocratique du Congo » sont passés d’une moyenne de 120 réfugiés par semaine en 2016, à plus de 2 000 réfugiés par semaine en octobre de l’année passée.




Le Ministère de la « Gestion des Catastrophes et des Réfugiés » (MIDIMAR) a mis en place un nouveau centre de transit capable d’accueillir 680 rapatriés dans le sud du district de Nyanza, alors que les centres de Kijote et de Nyarushishi semblent être saturés par l’afflux de citoyens qui rentrent.

Le centre de Kijote, qui est la destination initiale des réfugiés qui reviennent à Bukavu, a une capacité de 250 personnes, alors que celui de Nyarushishi, du côté du Nord-Kivu, peut accueillir 640 personnes.

Lors d’une réunion à Genève entre le Rwanda et le HCR, les délégations des pays accueillant les réfugiés rwandais ont convenu de respecter la date limite du 31 décembre 2017.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




La « RDC » va rapatrier 18 réfugiés rwandais qui ont émis le souhait de rentrer dans leur pays.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La « RDC » va rapatrier 18 réfugiés rwandais qui ont émis le souhait de rentrer dans leur pays.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •