Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays

Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays
Les présidents Paul Kagame et Edgar Lungu peu après l'arrivée du dirigeant zambien à l'aéroport international de Kigali hier. Le président Lungu est au Rwanda pour une visite d'Etat de deux jours.

Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays

Le président zambien, Edgar Lungu, a déclaré que son pays continuerait de participer aux efforts visant à traduire en justice les auteurs du génocide de 1994, perpétré contre les Tutsis au Rwanda.

Arrivé hier au Rwanda pour une visite d’Etat de deux jours, le Président Lungu a fait ces remarques après avoir visité le « Centre Commémoratif du Génocide » de Kigali à Gisozi.

Le Rwanda a jusqu’ici émis des mandats pour 11 fugitifs du génocide présumés vivant dans cette nation d’Afrique australe, et le président Lungu a déclaré aux journalistes que son gouvernement était déterminé à les traquer pour aider à assurer la justice.

Le Rwanda et la Zambie ont récemment finalisé un traité d’extradition.

« Dans notre pays, nous respectons la loi », a déclaré le chef de l’Etat, affirmant que la Zambie ne sera pas un refuge pour les suspects de génocide.

Le président Edgar Lungu a précisé que ce qui s’est passé au Rwanda en 1994 devrait servir de leçon aux autres Africains, afin de s’abstenir de toute politique de division.

Il a également déclaré qu’il était nécessaire que les Africains se tournent vers l’intérieur pour trouver des solutions aux défis les plus urgents auxquels ils sont confrontés.

Au mémorial de Gisozi, le Président Lungu a rendu hommage aux victimes du génocide de 1994 contre les Tutsis et a déposé une gerbe de fleurs.

Le président Lungu a déclaré que la visite au mémorial «révèle comment le continent africain tout entier a été colonisé, divisé et subjugué par les colonisateurs qui utilisaient une stratégie de la division  pour mieux régner. »

Le dirigeant zambien a exhorté les autres pays africains et les peuples à apprendre de ce qui s’est passé au Rwanda et à toujours se tourner vers l’Afrique pour trouver des solutions à leurs problèmes, au lieu d’attendre des réponses de l’extérieur du continent.

« En tant qu’Africains, nous avons beaucoup à apprendre d’ici. Nous ne pouvons plus continuer à être divisés et nous ne pouvons pas continuer à regarder vers l’extérieur », a-t-il écrit dans le livre d’or du mémorial.

Il a ajouté: « Que les âmes des victimes du génocide donnent espoir à un Rwanda rajeuni ».

La visite du président Lungu au Rwanda fait suite à une visite de deux jours en Zambie du président Paul Kagame en juin dernier.




Le président, M. Lungu, a visité mercredi la « Zone Économique Spéciale » de Masoro, dans le district de Gasabo, où il a déclaré que son pays chercherait à reproduire le modèle.

Il a visité l’usine « Africa Improved Foods » qui produit des aliments fortifiés et des exportations, « PharmaLab », et l’usine de vêtements « C & H ».

Parlant aux journalistes après la tournée, le président en visite a déclaré que la Zambie a une zone économique multi-installations qui reste inactive depuis longtemps et qu’ils ont l’intention de la relancer.

« Je pense que cela nous inspire d’accélérer l’achèvement du projet », a déclaré Lungu. « Avec ce que nous avons vu ici, nous devons accélérer en dépensant un peu plus d’argent. Nous n’avions pas assez d’électricité et c’était une contrainte, et les routes n’étaient pas faites aussi. Nous allons investir un peu plus en fonction des grandes réalisations que nous voyons ici », a-t-il ajouté.

Amir Ali, Directeur Général « d’Africa Improved Foods », a déclaré que l’usine avait importé du maïs de Zambie l’année dernière, après que les produits locaux aient été affectés par les intempéries.

Le président Lungu a appelé à des liens commerciaux plus forts entre les deux pays.

« Par exemple, on nous dit qu’il n’y a pas de coton ici, mais nous avons assez de coton en Zambie. Nous avons également beaucoup à partager en termes de meilleures pratiques », a-t-il déclaré.

Clare « Akamanzi », la directrice exécutive de Rwanda Development Board, a noté que la zone économique spéciale – qui a été créée en 2011 – entrait dans sa troisième phase de développement. De nombreuses entreprises ont installé des usines dans la région au cours des dernières années, créant de nombreux emplois et encourageant le transfert de connaissances et de compétences.

Le président Lungu a été reçu hier soir à un banquet organisé en son honneur.

Les deux présidents doivent aujourd’hui tenir des discussions bilatérales et prendre la parole lors d’une conférence de presse conjointe avant la fin de la visite d’Etat de deux jours de Lungu au Rwanda.

Le président Kagame souhaite la bienvenue au président Lungu à l’arrivée du dirigeant zambien à l’aéroport international de Kigali hier.
Le président Edgar Lungu reçoit un bouquet de fleurs d’une jeune fille à son arrivée à l’aéroport international de Kigali.
Les présidents observent l’hymne national à l’aéroport .
Le président Kagame présente les hauts fonctionnaires à son homologue zambien à l’aéroport hier.
Une troupe culturelle était sur place pour accueillir le président Lungu au Rwanda à l’aéroport international de Kigali hier.
Le président Edgar Lungu visite la fabrique de vêtements C & H à la zone économique spéciale de Kigali hier.
Prosper Ndayiragije, le directeur de l’Africa Enhanced Foods-Rwanda, accueille le président zambien à l’usine de la zone économique spéciale.

Le président de la Zambie, Edgar Lungu, porte une veste de fabrication rwandaise qui lui a été confiée par les directeurs de confection de C & H lors de sa visite de l’usine.
Le président zambien Edgar Lungu pose pour une photo de groupe avec des représentants du gouvernement et des capitaines de l’industrie après avoir visité la zone économique spéciale de Kigali hier.
  •  
    90
    Partages
  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays




  •  
    90
    Partages
  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays




  •  
    90
    Partages
  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays

  •  
    90
    Partages
  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Président Zambien, Edgar Lungu, s’est engagé à traquer les fugitifs du génocide qui se trouvent dans son pays

  •  
    90
    Partages
  • 90
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •