«JurisTax», une société mauricienne de services financiers va ouvrir au Rwanda

«JurisTax», une société mauricienne de services financiers va ouvrir au Rwanda
Le PDG de JurisTax, Nishi Kichenin, s'exprime lors de l'interview avec The New Times.

«JurisTax», une société mauricienne de services financiers va ouvrir au Rwanda

Faisant suite à une visite effectuée par les plus hauts responsables du cabinet « JurisTax » dans le pays la semaine dernière, cette société devrait venir sur le marché rwandais prochainement.

La délégation était conduite par Madame Nishi Kichenin la Directrice Générale.

L’entreprise travaille avec des particuliers fortunés, des petites et moyennes entreprises ainsi qu’avec des organisations. «A Maurice, JurisTax est une société de services financiers agréée par la Commission des Services Financiers pour fournir des services de structuration, d’administration, de secrétariat, de comptabilité, de fiscalité et d’autres services corporatifs liés à la vie d’une entreprise depuis sa naissance », a expliqué Madame Kichenin le PDG.

Ayant développé et grandi sur le marché mauricien, l’entreprise est dans le processus de se diversifier dans d’autres pays africains, le Rwanda étant parmi les marchés cibles.

«Nous sommes considérés comme l’une des meilleures entreprises, non pas en raison du nombre de clients que nous avons ou d’actifs administrés, mais en raison du niveau des services que nous fournissons à nos clients. Pour pouvoir fournir ce niveau de services à nos clients, nous avons recruté les meilleures compétences du marché en termes de comptables, de secrétaires, d’avocats et que nous les avons formés au niveau requis », a-t-elle ajouté.



Parmi les autres marchés sur lesquels ils opèrent sur le continent figurent l’Afrique du Sud, le Zimbabwe, le Kenya et la Côte d’Ivoire.

Parmi les facteurs conduisant l’entreprise à entrer sur le marché local, il y a les objectifs du pays de devenir un centre de services financiers. Bien que le pays ait souvent exprimé ses objectifs pour devenir un centre de services régional, le marché a manqué d’acteurs au sein des services financiers ciblant particulièrement les entreprises émergentes.

« Nous voulons créer une base de services à offrir au peuple rwandais. Avoir une entreprise ici pour aider les Rwandais qui ont des entreprises ou qui veulent créer des entreprises. Il est assez facile d’ouvrir une entreprise au Rwanda, mais nous voulons rendre possible la gestion efficace d’une entreprise avec un niveau de services international. Ces services ne sont pas actuellement disponibles et quand ils le sont, ils sont assez chers », a ajouté Monsieur Varounen Goinden, le chef des opérations.

Le cabinet affirme que leur approche d’entrée sur le marché permettra, entre autres, d’augmenter la sensibilisation des services potentiels sur le besoin de services professionnels.

L’entreprise vise à former des professionnels locaux qui travailleront avec l’entreprise dans le déploiement de leurs services.

Monsieur Samioullah Golamgouss, un gestionnaire de fonds chez « Providentia », une société de gestion d’actifs qui travaille en étroite collaboration avec « JurisTax », a déclaré que les développements rapides dans le secteur financier est une incitation supplémentaire à rejoindre le marché local.

« Le Rwanda est assez unique. Si vous regardez l’économie maintenant, elle est très différente de ce qu’elle était il y a cinq ans et de ce qu’elle sera probablement au cours des cinq prochaines années. Le Rwanda peut et sera un centre financier pour la région. C’est là que nous pouvons permettre aux secteurs privé et public de stimuler l’activité en vue de devenir un centre de services financiers. Nous apporterons des moyens modernes de faire les choses », a déclaré Monsieur Golamgouss.

Conscient que la gestion des actifs et des fonds n’est pas très répandue dans le pays, l’entreprise espère travailler avec des entreprises émergentes pour créer de la demande.

Madame Kichenin a ajouté que la position du Rwanda offrait une opportunité de devenir un centre financier fournissant de tels services aux pays voisins.

« Si vous regardez dans les pays voisins du Rwanda, s’il y a des entreprises qui fournissent un bon niveau de services, au lieu d’envoyer les tâches d’administration, de ressources humaines ou de paie dans d’autres juridictions couteuses, cela pourra être fait ici », a dit Madame Kichenin.

Malgré l’existence de quelques acteurs majeurs des services financiers au Rwanda, tels que « PricewaterhouseCoopers », KPMG », « Deloitte et Ernst and Young », le nouvel entrant espère se démarquer de la concurrence par des services tels que la gestion d’actifs, la comptabilité, les solutions administratives et les consultances d’affaires.

« Il s’agit de prendre en charge quelqu’un qui rêve d’une entreprise et de transformer ce rêve en réalité. Nous ne pouvons trouver aucune autre entreprise qui offre ces services, nous avons constaté qu’il y a une lacune qui doit être comblée. Nous voulons que les Rwandais trouvent un succès sain et durable dans leurs entreprises « , a ajouté Monsieur Goinden.

Monsieur Goinden, le chef des opérations, a déclaré qu’avec certains des services, étant nouveau sur le marché rwandais, ils espèrent créer une demande par la sensibilisation.

« Il y a des acteurs qui peuvent avoir besoin de nos services sur le marché mais notre idée est de créer la demande. En entrant, l’idée est de créer l’éducation sur le besoin des services professionnels créant ainsi la demande. Nous devons créer une compréhension du concept de services professionnels », a déclaré Monsieur Goinden.

Vendredi dernier, « JurisTax » en partenariat avec Madame Flora Kananura, Directrice de « Flo’e Event Management Company », a présenté un premier exposé aux membres du secteur privé à l’hôtel Marriot de Kigali.

  •  
    97
    Partages
  • 97
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




«JurisTax», une société mauricienne de services financiers va ouvrir au Rwanda

  •  
    97
    Partages
  • 97
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
«JurisTax», une société mauricienne de services financiers va ouvrir au Rwanda

  •  
    97
    Partages
  • 97
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •