Le Ministère de l’Éducation explique le licenciement des principaux directeurs du « REB »

Le Ministère de l’Éducation explique le licenciement des principaux directeurs du « REB »
Le ministre de l'Education, Mutimura, a déclaré que les fonctionnaires n'avaient pas mis en œuvre les politiques gouvernementales.

Le Ministère de l’Éducation explique le licenciement des principaux directeurs du « REB »

Dr Eugène Mutimura, Ministre de l’Éducation, a déclaré que le laxisme et l’échec dans la mise en œuvre des politiques gouvernementales dans le secteur de l’Éducation expliquent le limogeage de cinq hauts fonctionnaires du « Rwanda Education Board » (REB).

Le Conseil des Ministres a décidé mercredi de relever de leurs fonctions cinq directeurs de département du « REB ».

Il s’agit de Dr Joyce Musabe, qui était Directrice du Programme du Département des Ressources d’Enseignement et d’Apprentissage, Dr Tusiime Rwibasira Michael Directeur du Département des examens, de la Sélection et de l’Évaluation et Monsieur Peter Mujiji qui a été relevé de ses fonctions de Directeur de la Division Corporative.

Les autres sont Monsieur Francis Karegesa Directeur des finances, et Monsieur Rutaha Bagaya Directeur de l’Unité des achats.

Parlant aux médias jeudi, Dr Mutimura a indiqué que les fonctionnaires dans leurs rôles respectifs ont montré des faiblesses au travail et n’ont pas mis en application les politiques du Gouvernement ce qui, a-t-il dit, n’était pas tolérable.

« Ils ont été gravement liés à des anomalies dans l’impression de certificats. Il a inutilement pris trop de temps et des dépenses inutiles en imprimant ces certificats à l’extérieur du pays« , a-t-il dit.

Selon le Ministre, les délais de délivrance des certificats ont affecté les élèves souhaitant poursuivre leurs études dans des établissements d’enseignement supérieur.



« Deuxièmement, il y a beaucoup de livres à travers le pays qui n’ont pas été livrés aux écoles pour faciliter la mise en œuvre du nouveau programme scolaire. Cela a entravé cette année la mise en œuvre de l’examen des compétences. Ces fonctionnaires et d’autres sont responsables et le Gouvernement a pris la décision de les relever de leurs fonctions« , a-t-il ajouté.

Lorsqu’il a été contacté, Dr. Tusiime, qui dirigeait jusqu’à hier le Département de la Sélection et de l’Évaluation des examens, a déclaré que les procédures étaient normales et qu’il ne pouvait pas commenter la prétendue faiblesse et les autres allégations de mise en œuvre des politiques gouvernementales.

Les personnes qui terminent l’école secondaire, en particulier celles qui veulent se joindre à des études universitaires dans des universités privées, éprouvent des difficultés à s’inscrire immédiatement à l’université ou à entrer sur le marché du travail en raison du manque de certificats.

Selon les responsables, il y a eu des cas où des livres qui auraient dû être distribués aux écoles pour faciliter la mise en œuvre du programme basé sur les compétences n’ont pas été distribués à temps.

Le Ministre Mutimura a déclaré qu’il reste la responsabilité du pouvoir judiciaire de déterminer si les allégations constituent un crime et d’assurer le suivi de l’affaire.

  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le Ministère de l’Éducation explique le licenciement des principaux directeurs du « REB »

  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Ministère de l’Éducation explique le licenciement des principaux directeurs du « REB »

  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •