Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques

Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques

Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques

Le 10 avril, le Conseil des Ministres a approuvé trois projets de loi approuvant la ratification de l’Accord entre le Rwanda et les pays qui, la plupart, ont accès à la mer.

La première disposition est un projet de loi approuvant la ratification de l’accord entre le Gouvernement de la République du Rwanda et le Gouvernement de la République de Djibouti concernant la promotion et la protection réciproque des investissements, signé à Djibouti, le 18/04/2017.

Un autre projet de loi approuvant la ratification de l’Accord commercial entre le Gouvernement de la République du Rwanda et le Gouvernement de la République Fédérale Démocratique d’Éthiopie, signé à Addis-Abeba, en Éthiopie, le 13/08/2013.

Toujours dans ce contexte, le Cabinet a approuvé un projet de loi approuvant la ratification de l’Accord entre le Gouvernement de la République du Rwanda et le Gouvernement du Royaume du Maroc sur la promotion et la protection réciproques des investissements, signé à Kigali, Rwanda le 19/10 / 2016.



Pourquoi ce mouvement est-il pertinent pour le Rwanda ?

Le Rwanda a un lien spécial avec les trois pays stratégiques concernés dans ces accords.

Par exemple, dans le cas de Djibouti, un accord commercial entre les deux pays prend forme. Monsieur Omar Guelleh, Président djiboutien, était au Rwanda en mars 2016, pour une visite de deux jours qui a ouvert le Rwanda au monde arabe.

Monsieur Guelleh a visité un terrain de 20 hectares qui a été donné à son pays dans la « Zone Économique Spéciale » de Kigali. Entre temps, son pays a également donné au Rwanda 25 hectares de terrain sur la mer Rouge, ce qui donne au Rwanda un bon accès aux pays arabes de l’autre côté de la mer.

« Si nous développons cet endroit, nous serons bien servis de plusieurs façons, y compris l’exploitation de la zone par l’arrivée des marchandises rwandaises au port, et même leur transport par avion », a déclaré le Président Paul Kagame à la communauté des affaires.

En avril 2017, Kagame était également à Djibouti, accompagné de la Ministre des Affaires Étrangère, le Ministre du Commerce de l’époque entre autres, et plusieurs accords ont été signés.

Ils comprennent un accord bilatéral sur l’exonération des frais de visa entre les deux pays pour les détenteurs de passeports diplomatiques et de service.

Dans d’autres accords, le Rwanda bénéficiera également d’un partenariat commercial avec l’Éthiopie, pays doté d’un secteur industriel développé.

Le Rwanda et l’Éthiopie ont la même compréhension de l’investissement en Afrique : «cela présente moins de risques d’investir en Afrique qu’ailleurs».

Entre temps, un autre accord en suspens avec le Maroc est le résultat de l’un des 22 accords signés en présence du Roi Mohamed VI du Maroc lors d’une visite au Rwanda et du Président Paul Kagame, en 2016.

Le pays du Maghreb ayant accès à la mer Méditerranée a signé plusieurs accords avec le secteur privé et le Gouvernement lui-même.

Par exemple, une entreprise marocaine construira 5000 logements à l’intention des personnes à revenu faible ou moyen pour soutenir le programme de logements abordables de Kigali.

  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques




  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques




  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques

  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Rwanda approuve les accords commerciaux avec les pays africains stratégiques

  •  
    9
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •