Kwibuka24: « Kwetu Film Institute » projette des films sur le Génocide.

Kwibuka24: « Kwetu Film Institute » projette des films sur le Génocide.
Eric Kabera, Fondateur de "Kwetu Film Institute" et producteur du film "100 Days"

Kwibuka24: « Kwetu Film Institute » projette des films sur le Génocide.

Un documentaire de Monsieur Eric Kabera, un cinéaste rwandais, a été présenté mercredi au Village Culturel et d’Exposition de Kigali, dans le cadre de la 24ième commémoration du Génocide de 1994 perpétré contre les Tutsis.

Intitulé «100 Days», le film emmène les spectateurs à travers les événements de ce qui s’est passé pendant le Génocide. Le titre du film est une référence directe à la durée du Génocide allant du 6 avril au 3 juillet 1994.

Des centaines de personnes ont assisté mercredi à la projection publique gratuite. Les gens ne pouvaient pas retenir leurs larmes, car des images horribles du Génocide qui a coûté la vie à plus d’un million de personnes ont été projetées.

Sorti en 2001, « 100 Days » a été le premier long métrage produit sur le Génocide de 1994 contre les Tutsis. Le film retrace les pas d’une jeune réfugiée tutsie et ses efforts désespérés pour échapper aux assassins.

Le « Kwetu Film Institute » a projeté deux documentaires sur le Génocide produits localement depuis le début de la commémoration de cette année.

Un autre film, « Intore » a été le premier film à être projeté le 9 avril. Le film comporte un commentaire du réalisateur Eric Kabera, fondateur du « Kwetu Film Institute » et Président du « Rwanda Film Festival » (RFF).

C’est une histoire de triomphe, de survie, d’espoir, et une leçon sur comment pardonner et continuer à vivre, à travers les yeux d’une mère dont le chagrin donne de l’espoir, un artiste qui a choisi de pardonner plutôt que de chercher à se venger.

Les deux autres films, « Iseta » et « Through my Eyes », ont été présélectionnés pour jeudi soir. Les derniers films à être visionnés sont « Keepers of Memory » et « We are all Rwandans » au même endroit le 13 avril, jour de la fin de la semaine de commémoration officielle.



Les documentaires d’une durée comprise entre 25 minutes et une heure ont été produits par « Kwetu Film Institute », qui a été à l’avant-garde du développement de l’industrie cinématographique rwandaise, communément appelée «Hillywood».

« Kwetu » projette des films sur le Génocide de 1994 contre les Tutsis depuis 15 ans, et Kabera dit que les projections ont beaucoup contribué à raconter l’histoire du Rwanda.

Selon le producteur, les projections qui sont généralement organisées dans différents lieux ont attiré au fil des ans un public nombreux et avide de savoir comment le Génocide s’est déroulé et comment les Rwandais se remettent de la tragédie.

« Nous projetons les films comme une responsabilité sociale. Je ne le fais pas en espérant être payé, loué ou célébré. Au lieu de cela, en tant que citoyen responsable, nous devons faire quelque chose qui, selon nous, peut avoir un impact sur la vérité de notre passé et ceci porte ses fruits car les gens s’intéressent de plus en plus à nos films ».

Des célébrités de différentes nationalités étaient présentes ce mercredi, dont Madame Jenny Ohlsson, l’Ambassadrice de Suède au Rwanda, et sa famille.

« Je suis très impressionné par la tournure, une grande partie du public est jeune et beaucoup n’avaient jamais regardé ces documentaires auparavant« , a expliqué Monsieur Kabera, ajoutant : « C’est une chose de créer un film, mais c’est une autre chose qu’il soit apprécié par le public. C’est un événement historique, qui n’est pas destiné uniquement aux Rwandais, car tout le monde doit y réfléchir et tirer des leçons de ce qui s’est passé. C’est vraiment important pour nous de partager notre histoire.  »

Il a ajouté : « Le Génocide de 1994 contre les Tutsis est un sujet lourd qui nécessite la participation des artistes en contribuant à la communauté. C’est là que les artistes ne devraient pas manquer.  »

Monsieur James Mukunzi, 22 ans, l’un des participants, a déclaré : « Ceci est une étape importante pour les cinéastes rwandais qui viennent avec des histoires qui disent la vérité sur le Génocide. Nous visionnerons de tels films pour comprendre ce qui s’est passé puisque certains d’entre nous n’étaient pas encore nés. « 

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Kwibuka24: « Kwetu Film Institute » projette des films sur le Génocide.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Kwibuka24: « Kwetu Film Institute » projette des films sur le Génocide.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •