Le «FARG» a besoin de 18 Milliards Rwf pour le logement des survivants vulnérables.

Le «FARG» a besoin de 18 Milliards Rwf pour le logement des survivants vulnérables.

Le «FARG» a besoin de 18 Milliards Rwf pour le logement des survivants vulnérables.

Le « Fonds pour le Soutien aux Rescapés du Génocide » (FARG) s’est engagé à travailler dur pour que tous les survivants vulnérables soient hébergés d’ici la fin de l’année 2019.

Les responsables du « FARG » ont révélé qu’ils prévoyaient de construire 579 nouvelles maisons pour les survivants sans abri et en rénover plus d’un millier. Cependant, les chiffres peuvent augmenter après la mise à jour de leur base de données en mai de cette année avant le début de l’année fiscale pour s’assurer que personne dans le besoin n’est laissé derrière.

Monsieur Théophile Ruberangeyo, Directeur Général de FARG, a déclaré que toutes les activités nécessiteront 18 milliards de francs et qu’ils ont déjà soumis la proposition au ministère des Finances.

« Pendant que nous commémorons, le soutien aux rescapés vulnérables du Génocide devrait être principalement orienté vers la construction ou la réhabilitation des maisons », a-t-il dit.

Monsieur Ruberangeyo a indiqué que d’autres besoins fondamentaux autres que les maisons sont bien pris en charge par le Gouvernement à travers le Programme de Protection Sociale en allouant un soutien direct mensuel à tous les survivants vulnérables.

« Au lendemain du Génocide, la majorité des rescapés du Génocide ont perdu leurs maisons et leurs biens, et le Gouvernement et d’autres partenaires sont rapidement intervenus. Mais au fil des ans, la plupart des maisons ont vieilli et ont besoin de rénovation alors que d’autres doivent être reconstruites à neuf ».

« Depuis 1998, date à laquelle le FARG a été créé, nous avons traité ces problèmes de maisons. A ce jour, 26 389 maisons ont été construites et 3 186 maisons ont été réhabilitées », a déclaré Monsieur Ruberangeyo.

Selon le FARG, les survivants ayant besoin de maisons sont principalement situés dans la province du Sud dans les districts de Huye, Gisagara, Nyaruguru, Nyamagabe, Nyanza et Rugango, qui comptent généralement le plus grand nombre de survivants dans le pays.

Les districts de Nyamasheke, Rusizi, Karongi et Rubavu dans la province de l’Ouest ont aussi un nombre considérable de survivants qui ont besoin de soutien.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le «FARG» a besoin de 18 Milliards Rwf pour le logement des survivants vulnérables.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le «FARG» a besoin de 18 Milliards Rwf pour le logement des survivants vulnérables.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •