La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI

La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI
L'entraîneur Grace Nyinawumuntu

La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI

L’entraîneur Grace Nyinawumuntu a salué le verdict de la Cour qui a rejeté les allégations d’agression sexuelle qui ont conduit à sa mauvaise appréciation par l’AS Kigali champion en titre de la Ligue Féminine de Football du Rwanda.

En mars de l’année dernière, le club de football féminin, Association Sportive de Kigali (AS Kigali), a limogé Madame Nyinawumuntu en tant qu’entraîneur en chef en raison de ce qu’ils qualifiaient comme «indiscipline et harcèlement sexuel».

Depuis lors, il y a eu une série de procédures judiciaires avec Madame Nyinawumuntu contre son ancien employeur pour réhabiliter son image personnelle et familiale à la suite des allégations de harcèlement sexuel.

La semaine dernière, le Tribunal de Commerce de Nyarugenge a ordonné à l’AS Kigali Women Football Club de payer 38.549.000 Rwf (45 176 USD) à Madame Nyinawumuntu pour licenciement abusif.

S’exprimant le 13 avril après le verdict du Tribunal, Madame Nyinawumuntu a salué la décision de la Cour. Elle a déclaré : «Il y a des gens qui n’étaient pas heureux de moi et ce sont eux qui ont apporté les allégations malveillantes. »



Selon la BBC, Madame Nyinawumuntu a déclaré qu’elle avait été stigmatisée après les allégations d’agression sexuelle, ce qui rendait difficile l’obtention d’un autre emploi.

Elle a également nié d’être homosexuelle. « J’ai un mari et deux enfants. Ces rapports ne sont pas véridiques. « dit-elle.

Elle a dit que l’une de ses trois accusateurs avait reçu l’ordre de lui payer 5 000 $. « Elle était à la télévision en train de faire de fausses allégations mais elle a maintenant reçu l’ordre de me payer. »

Les 38.549.000 Rwf comprennent également son salaire perdu et ses frais juridiques, a-t-elle ajouté.

« Je suis contente que cette affaire ait été résolue. Je suis impatiente de continuer ma vie. »

« Avec cet argent, je peux maintenant rêver de faire mes propres affaires. Peut-être commencer une entreprise. J’aimerais commencer un autre club de football si je recevais un sponsor. »

Madame Teddy Gacinya, Présidente de l’AS Kigali, n’a pas été satisfaite de la décision du Tribunal, Elle dit que le Club ferait Appel de la décision.

«Nous ne sommes absolument pas satisfaits du verdict du Tribunal, nous allons interjeter appel de la décision. Nous consultons déjà nos conseillers juridiques », a-t-elle dit.

Madame Nyinawumuntu est la première arbitre internationale féminine rwandaise et la première femme « entraîneur nationale de football féminin » après avoir reçu sa licence de niveau B en Allemagne.

Elle a également été entraîneur de l’équipe nationale féminine senior de 2014 à 2016.

Madame Nyinawumuntu a entraîné le club de la ville de Kigali en récoltant un record de huit titres consécutifs de 2009 à 2016, lorsqu’ elle a été relevée de ses fonctions.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI




  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI




  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La première femme «entraineur de football féminin», obtient sa réhabilitation devant le Tribunal après avoir été limogée par l’AS KIGALI

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •