Rwanda – Des résidents de Kigali déplacés de force de la zone à haut risque

Rwanda – Des résidents de Kigali déplacés de force de la zone à haut risque

Rwanda – Des résidents de Kigali déplacés de force de la zone à haut risque

Trente-deux familles du secteur de Kimisagara (district de Nyarugenge) ont été déplacées de force depuis la zone à haut risque hier, craignant d’être touchées par des catastrophes récurrentes.

Les familles comprenant 122 personnes ont été relogées et hébergées dans une église du village de Birama.

Les dirigeants de Kimisagara ont déclaré avoir identifié plus de 9.000 maisons dans des zones à haut risque, et avoir demandé aux propriétaires de déménager.

Incontestablement, les autorités ont décidé de déplacer de force les familles qui vivaient dans des endroits qui semblaient fortement affectés par les fortes pluies.

La plupart des familles relogées étaient des locataires.

S’adressant à l’IGIHE, Monsieur Charles Havuguziga Secrétaire Exécutif du secteur de Kimisagara, a déclaré que leur relocalisation était la première aide qu’ils étaient en mesure de donner.

« C’est vrai, nous les avons déplacés de force parce que c’était la première aide que nous pouvions leur donner, en les faisant sortir de ces maisons. Certaines maisons mettaient des vies en danger », a-t-il expliqué.

Il a encouragé les personnes vivant dans des zones à haut risque à approcher d’autres familles pour se loger et a appelé à l’aide d’autres institutions, parce que les personnes expulsées sont plus désavantagées dans la mesure où certaines familles manquent de besoins de base, y compris les repas.



Les déplacés se lamentent

Différentes personnes qui ont parlé à IGIHE ont exprimé leurs préoccupations, disant qu’elles sont incapables de trouver de nouvelles maisons.

Madame Sarafine Uwimana a déclaré qu’ils ne pouvaient pas se permettre de payer un loyer cher dans de bons endroits.

« Nous n’avons nulle part où aller, nous ne pouvons même pas mettre de la nourriture sur la table maintenant, mon mari est un vendeur de rue. La délocalisation aggrave la situation « , a-t-elle dit.

Pas moins de 10 villages sur 49 dans le secteur de Kimisagara sont situés dans des zones à haut risque, mais les autorités sensibilisent les gens à quitter les zones.

Le Ministère de la Gestion des Catastrophes et des Réfugiés a annoncé récemment que 183 personnes avaient été tuées par des catastrophes entre janvier et le 30 avril, et que des biens d’une valeur de 4 milliards Rwf avaient été endommagés.

Les averses du dernier week-end ont tué 26 personnes à travers le pays, dont 18 provenaient du secteur de Rwankuba du district de Karongi.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Rwanda – Des résidents de Kigali déplacés de force de la zone à haut risque

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rwanda – Des résidents de Kigali déplacés de force de la zone à haut risque

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •