« Wilderness Safaris » va ouvrir un Centre Touristique de luxe dans le Parc National de l’Akagera

« Wilderness Safaris » va ouvrir un Centre Touristique de luxe dans le Parc National de l’Akagera

« Wilderness Safaris » va ouvrir un Centre Touristique de luxe dans le Parc National de l’Akagera

« Wilderness Safaris » ouvrira dans le Parc National Akagera, en décembre prochain, son deuxième Centre Touristique haut de gamme au Rwanda.

C’est le deuxième investissement du tour-opérateur du Botswana qui a plus de 30 ans d’expérience.

En 2016 il y a eu le lancement de « Bisate Lodge », près du Parc National des Volcans, dans le district de Musanze, qui a également servi de projet de conservation et de communauté avec sa première phase se concentrant sur le reboisement indigène d’un site de 25 ha.

En partenariat avec le « Rwanda Development Board » et le groupe de conservation « African Parks », le Centre Touristique de six tentes appelé Magashi sera situé dans la partie nord-est de l’Akagera, surplombant le lac Rwanyakazinga.

Monsieur Grant Woodrow, Directeur des opérations de « Wilderness Safaris », a déclaré que l’investissement était une contribution à l’écotourisme national durable et authentique en cours.

«Alors que nous célébrons notre 35e année, nous sommes fiers d’annoncer ce partenariat passionnant avec le Rwanda Development Board (RDB) et African Parks, démontrant ainsi notre engagement à innover en matière d’écotourisme durable et authentique au Rwanda», a déclaré Monsieur Woodrow.



« Ce nouveau camp classique offrira non seulement à nos hôtes une expérience extraordinaire de la savane, mais aussi un objectif fondamental : aider à préserver le dernier écosystème de savane protégé du Rwanda et des espèces comme le bec-de-canard, et le rhinocéros noir » a-t-il ajouté.

Le Parc National Akagera, d’une superficie de 100.000 hectares, est situé à l’Est du Rwanda, à la frontière de la Tanzanie, et est géré par African Parks, en partenariat avec la « RDB » depuis 2010.

Il comprend certaines des savanes les plus pittoresques de l’Afrique de l’Est, des plaines ouvertes, des forêts, des lacs, des marécages et des basses montagnes herbeuses. Le camp intime de Magashi sera situé sur les rives du lac Rwanyakazinga, qui abrite l’une des densités d’hippopotames les plus élevées d’Afrique, de très gros crocodiles et (caché dans ses zones humides) la sitatunga secrète et la cigogne à bec blanc.

Le Parc Akagera a subi une transformation au cours des huit dernières années, le braconnage a été essentiellement éliminé et la faune est florissante. « African Parks » a réintroduit des lions en 2015 après une absence de 20 ans, et réintroduit le rhinocéros noir en 2017.

Depuis la nouvelle installation, les visiteurs pourront voir une faune variée lors de safaris, promenades et excursions nautiques guidées par des experts, y compris des buffles, des lions, des léopards, des éléphants, des girafes, des hyènes tachetées, des zèbres, et plus encore.

Le parc abrite également près de 500 espèces d’oiseaux, dont le bec-en-sabot spectaculaire avec son bec invraisemblable et le barbet à face rouge presque endémique.

« Il ne fait aucun doute qu’à ce jour, l’attention écrasante portée aux gorilles a fait que de nombreux voyageurs ont manqué des savanes pittoresques et productives du Rwanda. Maintenant, avec le lancement de Magashi, nos invités auront l’occasion idéale de combiner une expérience extraordinaire de gorilles au Parc National des Volcans pendant le séjour au Bisate Lodge, avec un safari de savane spectaculaire à Akagera.

Ajoutez à cela, la perspective de voir des chimpanzés et d’autres primates des forêts dans la partie occidentale du pays et le Rwanda vous offre une expérience de safari haut de gamme complète et autonome », a ajouté Monsieur Woodrow.

Monsieur Jes Gruner, Directeur du Parc National de l’Akagera, a déclaré qu’au cours des huit dernières années, le Parc a obtenu environ 75% d’autofinancement grâce à l’augmentation des activités touristiques.

«En seulement huit ans, l’Akagera est devenu autofinancé à près de 75% grâce au tourisme, qui soutient également les communautés environnantes. L’année dernière, plus de 36.000 visiteurs ont franchi l’entrée des parcs, dont la moitié était des ressortissants rwandais. C’est une reconnaissance extraordinaire de l’importance de l’Akagera et du patrimoine naturel du Rwanda, et du rôle que joue le tourisme dans la durabilité à long terme de ce paysage extraordinaire », a déclaré Monsieur Gruner.

Les parties prenantes affirment que le soutien financier à long terme de la « Fondation Howard G. Buffett » à « African Parks » pour la protection et le développement de l’Akagera a rendu possible cet investissement supplémentaire de « Wilderness Safaris ».

Les impressions artistiques du camp de six tentes appelé Magashi, qui sera bientôt lancé, seront situées dans la partie nord-est de l’Akagera,
Les impressions artistiques du camp de six tentes appelé Magashi, qui sera bientôt lancé, seront situées dans la partie nord-est de l’Akagera,

  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




« Wilderness Safaris » va ouvrir un Centre Touristique de luxe dans le Parc National de l’Akagera

  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
« Wilderness Safaris » va ouvrir un Centre Touristique de luxe dans le Parc National de l’Akagera

  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •