Les leaders de la CAE s’entendent sur un projet commun de satellite.

Les leaders de la CAE s’entendent sur un projet commun de satellite.
Le président Paul Kagame (au milieu) prend la parole au sommet du corridor nord-mardi 26 juin

Les leaders de la CAE s’entendent sur un projet commun de satellite.

Les chefs d’État de l’Afrique de l’Est participant aux quatorzièmes projets d’infrastructure du corridor nord (NCIP), actuellement en cours, ont convenu de lancer un satellite commun qui desservira la région.

Selon Monsieur Richard Kabonero, l’ambassadeur de l’Ouganda en Tanzanie, « Le 14ème Sommet des Chefs d’Etat du Corridor Nord s’est mis d’accord sur le développement d’un satellite commun pour améliorer la couverture régionale ». Amb. Kabonero a posté ceci sur son compte Twitter.

Il existe différents types de technologies satellitaires utilisées dans différents domaines tels que les satellites d’observation militaires et civils, les satellites de télécommunications, les satellites de navigation, les satellites météorologiques ainsi que les télescopes spatiaux.

Ceci signifie que si le nouveau satellite commun convenu entrait pleinement en vigueur, cela aiderait la région à accéder facilement aux services de télécommunications pour la voix, les données, les communications vidéo et Internet.

En novembre 2012, l’Organisation des communications de l’Afrique de l’Est (EACO) a signé un accord avec l’Organisation Internationale des Télécommunications par Satellite (ITSO) visant à réorganiser l’utilisation de la technologie satellitaire dans la région.

Une partie de l’accord prévoyait que l’ITSO aiderait à développer le capital humain en formant des experts des télécommunications dans la région.

Avec le nouvel accord pour un satellite régional commun, les États membres de la CAE vont maintenant étendre leur couverture et améliorer les infrastructures.

Le Sommet du Corridor Nord qui a eu lieu à Safari Park dans la capitale du Kenya, Nairobi, le mercredi 26 juin 2018, a repris deux ans après un refroidissement.

Le Président Paul Kagame, qui a pris la parole lors du sommet auquel participaient le Président ougandais Yoweri Kaguta Museveni et le Président Uhuru Kenyatta du Kenya, a déclaré qu’il était grand temps que les dirigeants reprennent leurs activités pour atteindre l’objectif commun des citoyens.

« Je remercie le Président Uhuru Kenyatta de nous accueillir et de nous convoquer de nouveau après une pause de deux ans pour poursuivre l’élan que nous avons commencé pour notre région, se rassembler et travailler sur des projets conjoints au profit de nos pays et de nos peuples » a dit Monsieur Kagame.

Selon le Président Kagame, «il y aura encore beaucoup de travail à faire, mais ce moment offre l’occasion de réexaminer ce qui a été fait et ce qu’il nous reste à faire».

Le Président a remercié toutes les parties impliquées dans l’entrée en vigueur des projets d’intégration régionale.

Entre temps, en plus du satellite commun convenu pour la région, les dirigeants ont examiné les progrès accomplis en matière d’immigration, de commerce, de tourisme, de travail et de services, de territoire douanier unique, de coopération de défense mutuelle, de coopération en matière de paix et de sécurité et de gestion de l’espace aérien entre autres.

Le prochain Sommet des projets d’infrastructure du corridor septentrional aura lieu au Rwanda. Le 13ème sommet s’est tenu à Kampala en avril 2016.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Les leaders de la CAE s’entendent sur un projet commun de satellite.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les leaders de la CAE s’entendent sur un projet commun de satellite.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •