Le Rwanda lance une stratégie de développement de l’agriculture à hauteur de 2 700 milliards de Frw.

Le Rwanda lance une stratégie de développement de l’agriculture à hauteur de 2 700 milliards de Frw.

Le Rwanda lance une stratégie de développement de l’agriculture à hauteur de 2 700 milliards de Frw.

Le Rwanda a lancé la quatrième Stratégie de Transformation de l’Agriculture (PST4) qui est conçue pour augmenter de manière significative la productivité agricole et promouvoir la valeur ajoutée à la nourriture.

Selon le ministère de l’Agriculture et des Ressources Animales (MINAGRI), le plan quinquennal, qui s’étend de 2018 à 2023, coûtera 2 700 milliards de Frw.

S’exprimant lors du lancement officiel de la stratégie jeudi à Kigali, le Premier Ministre Monsieur Edouard Ngirente a déclaré que s’elle sera mise en œuvre avec succès, un nombre important de Rwandais seraient sortis de la pauvreté.

Selon la quatrième enquête intégrée sur les conditions de vie des ménages (EICV4) publiée par l’Institut National de la Statistique, d’ici 2024, le nombre de Rwandais vivant dans la pauvreté ne sera plus que de 15%. En 2015, le chiffre était de 39,1%.

La stratégie comporte quatre domaines prioritaires : l’innovation et la vulgarisation, la productivité et la résilience, les marchés inclusifs et la valeur ajoutée ainsi que l’environnement favorable et les institutions adaptées.

Le Premier Ministre a déclaré que le PIB agricole a augmenté de 6% en moyenne dans le PSTA3, soulignant que dans le PSTA4, l’objectif était d’atteindre en moyenne 10% de la croissance du secteur.

« Par conséquent, dans le PSTA4, de nombreuses réalisations sont attendues. Nous prévoyons d’augmenter la croissance de l’agriculture et de créer des emplois », a ajouté Monsieur Ngirente.

Monsieur Ngirente a déclaré que l’objectif était de créer 214 000 emplois par année comme l’indique la Stratégie Nationale de Transformation du Gouvernement, qui sera mise en œuvre de 2017 à 2024,

Les emplois, a-t-il dit, seront créés dans l’agriculture primaire (la production au niveau de la ferme), l’industrie agro-alimentaire, le commerce et la restauration.

« Nous essayons également d’augmenter le taux d’exploitations agricoles mécanisées et de garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle du pays », a ajouté le Premier Ministre.

Objectifs de l’agriculture

L’un des outils pour le Rwanda pour atteindre les objectifs agricoles est le développement du PSTA4, a déclaré le Premier Ministre.

« Il vise à moderniser et accroître la production agricole et animale », a-t-il déclaré, observant qu’il était conforme au PDDAA de l’Union Africaine et que le Gouvernement rwandais réitérait son engagement de continuer à soutenir la dynamique du PDDAA et à réaliser les objectifs de la Déclaration de Malabo qui visent à atteindre la prospérité pour tous et à lutter contre la faim.

« Ces bons pas ne peuvent être atteints sans un investissement important dans l’agriculture. Par conséquent, le Gouvernement continuera d’investir dans la recherche agricole, la vulgarisation (services), la résilience, le développement des marchés et l’innovation ».

Dr. Gérardine Mukeshimana Ministre de l’Agriculture, a déclaré que PSTA4 va renforcer les capacités des agriculteurs et améliorer la recherche afin qu’ils puissent faire face à l’imprévisibilité des conditions météorologiques extrêmes.

« Le changement climatique est réel. Bien que nous ne puissions pas l’arrêter, nous pouvons anticiper et prendre des mesures en conséquence. Certaines interventions incluent le contrôle de l’érosion pour s’assurer que les inondations ne détruisent pas les cultures des agriculteurs, l’irrigation, donner des informations météorologiques aux agriculteurs et l’assurance agricole », a-t-elle ajouté.

Le secteur privé devrait financer la stratégie à hauteur d’environ 420 milliards de Frw.

S’adressant au New Times, Madame Christine Murebwayire Présidente de la Chambre des agriculteurs rwandais de la Fédération du secteur privé, a déclaré que les fonds proviendraient des investisseurs privés qui se lanceraient dans les engrais, les semences et les pratiques agricoles, ainsi que dans les activités de manutention.

  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le Rwanda lance une stratégie de développement de l’agriculture à hauteur de 2 700 milliards de Frw.

  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Rwanda lance une stratégie de développement de l’agriculture à hauteur de 2 700 milliards de Frw.

  •  
    7
    Partages
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •