Les gardiens de la paix rwandais en RCA étendent les services de santé aux résidents

Les gardiens de la paix rwandais en RCA étendent les services de santé aux résidents
Un agent de maintien de la paix de la police rwandaise en RCA s'occupe d'une personne âgée lors d'un exercice de sensibilisation médicale.

Les gardiens de la paix rwandais en RCA étendent les services de santé aux résidents

Les soldats de la paix rwandais qui servent dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) ont élargi hier leurs services médicaux aux habitants de la capitale, Bangui.

Plus de 400 résidents ont reçu des examens médicaux gratuits, des médicaments contre le paludisme et des comprimés vermifuges principalement destinés aux enfants.

L’activité sanitaire s’inscrit dans le cadre de plusieurs autres activités de sécurité humaine menées par les soldats de la paix rwandais dans diverses missions de maintien de la paix où ils sont déployés.

L’exercice a également été suivi par des hauts responsables de la MINUSCA et du gouvernement.

Dans son allocution, le général Muhammed Selloum, commandant des forces opérationnelles interarmées à Bangui (JTFB), qui a présidé l’événement, a remercié les soldats de la paix rwandais d’aller au-delà des tâches habituelles de maintien de la paix pour soigner la population.

«Les forces de la Mission multidimensionnelle intégrée de stabilisation en Afrique centrale ont un mandat suprême pour protéger les résidents contre les attaques physiques et autres besoins sociaux, y compris les problèmes de santé», a déclaré le major. Le général Selloum a dit.

Le vice-maire du 8ème district de Bangui, André Ndemangou a également loué les casques bleus rwandais pour avoir tendu la main aux résidents pour les aider à accéder aux services médicaux.

« Le paludisme et les vers chez les enfants sont parmi la maladie commune ici. Au nom des résidents de ce district, je tiens à saisir cette occasion pour vous remercier de l’amour que vous continuez de montrer au peuple de la RCA », a déclaré M. Ndemangou.

Le sous-commissaire de police (ACP), Sam Rumanzi, qui a pris la parole au nom des soldats de la paix rwandais, a fait observer que « la sécurité physique est très utile pour la sécurité sanitaire ».

« Il se peut que vous obteniez moins de résultats en protégeant le public contre les attaques physiques alors qu’il semble que les personnes que vous êtes chargé de protéger sont en revanche en train de mourir de maladies », a rappelé ACP Rumanzi.

« C’est ce qui pousse les Rwandais à mettre la santé en parallèle avec la sécurité physique », a-t-il ajouté.

« Nous mettons également en œuvre le mandat de Minusca de protéger les civils ».

Actuellement, le Rwanda maintient trois contingents; deux unités de police constituées (UPF) et une unité de soutien à la protection (USP) composée chacune de 140 agents, ainsi que d’agents de police individuels, qui servent de conseillers et de mentors.

 

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Les gardiens de la paix rwandais en RCA étendent les services de santé aux résidents

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les gardiens de la paix rwandais en RCA étendent les services de santé aux résidents

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •