Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.

Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.

Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.

Le président Paul Kagame a déclaré que les femmes peuvent contribuer davantage à la société lorsqu’elles jouissent de tous leurs droits.

« Les femmes peuvent offrir plus quand elles jouissent de tous leurs droits. Mais avec des hommes et des femmes qui travaillent ensemble en utilisant leurs talents au maximum, l’effet n’est pas seulement additif, il se multiplie. Toute la société en profite. La somme est en effet beaucoup plus grande que les parties », a-t-il dit.

Président Kagame s’est exprimé  à Nouakchott, en Mauritanie, en tant que co-organisatrice de la réunion de haut niveau « Les femmes au pouvoir »,  aux côtés du commissaire européen Neven Mimica.

La réunion s’est tenue en marge de la 33ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA), qui doit débuter dimanche.

Le président Kagame présidera le sommet de l’UA en tant que président actuel.

Il a dit que malgré la bonne volonté des pays du monde entier à améliorer cet aspect, il existe des défis persistants qui freinent les femmes.

« Malgré la bonne volonté, des problèmes substantiels demeurent sur le chemin de l’autonomisation culturelle, juridique et économique des femmes. Il y a d’importants changements de politique à préconiser et cela sera toujours important et doit continuer à être une priorité comme nous en discuterons aujourd’hui. »

D’autres défis dans l’amélioration du statu quo, a-t-il noté, incluent des mentalités négatives et des normes sur les rôles de genre qui ralentissent les progrès.

Il a cependant noté les progrès réalisés par le continent africain sur la réalisation de l’importance de l’égalité telle que définie dans le programme et les objectifs de l’Union africaine.

« Sur notre continent, nous avons adopté la Déclaration solennelle sur l’égalité des genres en Afrique en 2004. Ce cadre continue de guider nos travaux. L’égalité entre les hommes et les femmes dans toutes les sphères de la vie est également la vision définie dans l’Agenda 2063 de l’Union africaine », a-t-il noté.

Il s’est également félicité de la collaboration et de la priorisation de l’égalité des sexes à la fois par l’Union africaine et par l’Union européenne.

« L’égalité des sexes est toujours à l’ordre du jour. C’est une priorité absolue pour l’Union africaine et l’Union européenne. L’autonomisation des femmes a été le thème des Journées européennes du développement cette année … L’Afrique et l’Europe sont pleinement alignées sur cette question. Nous avons accompli beaucoup de choses ensemble, mais il nous reste encore beaucoup à faire à l’avenir », a déclaré le président Kagame, également président de l’UA.

Il a promis la disponibilité et la contribution des leaders pour faire avancer la cause.

Le Président Kagame rencontre le président de la commission de L’Union Africaine Moussa Faki Mahamat avant la 31 ème session ordinaire de l’assemblée des chefs d’état et de gouvernement de L’Union Africaine en Mauritanie qui s’ouvre dimanche.

Plus tard dans la journée, le président a assisté au Comité Adhoc de l’Union africaine sur le Soudan du Sud au niveau des chefs d’État présidé par le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Il a également assisté au Dîner d’État en l’honneur des chefs d’État en visite à l’invitation du président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le sommet de cette année a pour thème «Combattre la corruption: un chemin durable vers la transformation de l’Afrique».

Parallèlement, le Conseil exécutif de l’UA a approuvé la candidature de la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo au poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Le Conseil exécutif est composé de ministres des affaires étrangères de l’Union africaine ou d’autres ministres dûment accrédités par leurs gouvernements des États membres.

  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.




  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.




  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.

  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Le Président Kagame Co-organise une réunion de haut niveau sur « les femmes au pouvoir » au nom de L’Union Africaine aux côtés de Neven Mimica, Commissaire Européen à la coopération internationale et au développement.

  •  
    4
    Partages
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •