Les investisseurs égyptiens profitent des opportunités inexplorées du Rwanda.

Les investisseurs égyptiens profitent des opportunités inexplorées du Rwanda.
Kigali Dream Park & ​​Resort sera attribué à Rusororo, dans le district de Gasabo. Différents projets que le Groupe Bahgat envisage d'établir au Rwanda

Les investisseurs égyptiens profitent des opportunités inexplorées du Rwanda.

Depuis quarante ans, le Rwanda et l’Egypte continuent d’entretenir des relations cordiales, fortement marquées par la diversité et le dynamisme dans les secteurs du commerce, de la santé et de l’éducation, avec de nouveaux projets à l’étude qui bénéficieront fortement aux deux pays.

Les liens entre le Rwanda et l’Egypte ont été renforcés ces dernières années, les deux pays ayant des missions diplomatiques à part entière dans leurs deux capitales.

L’Egypte, par l’intermédiaire de l’Ambassade rwandaise ouverte en 1975, a apporté une contribution particulièrement appréciable dans les domaines de la santé, où des contributions ont été faites pour aider les Rwandais vulnérables à accéder aux procédures médicales high-tech du Caire d’où, à plusieurs occasions, des experts égyptiens sont venus pour traiter les patients, dont majoritairement des pauvres qui autrement ne pourraient pas se permettre les soins de santé spécialisés fournis.

Les bonnes relations entre ces deux pays ont débuté il y a des années lorsque le Rwanda a ouvert son ambassade mais l’a fermée pour être rouverte en 2015. Cheikh Habimana Saleh, le mufti du Rwanda, est devenu le premier Ambassadeur du Rwanda en Egypte.

Tous les quatre ans, l’Egypte envoie un nouvel Ambassadeur au Rwanda, le dernier était Monsieur Ahmed El Ansary, qui a remplacé Dr Namira Mohamed El-Mahdi Negm.

Dans un entretien exclusif avec le reporter d’IGIHE, Amb. Habimana Saleh Ambassadeur du Rwanda en Egypte, a déclaré que les liens entre le Rwanda et l’Egypte dans plusieurs secteurs, notamment le commerce, la santé et l’éducation, étaient à leur meilleur niveau.

Sur le plan de l’éducation, l’Ambassadeur a dit : « Les Rwandais qui viennent étudier en Egypte sont soit musulmans, soit aidés par le Gouvernement, bien que ces derniers soient rares. Il y en a aussi quelques uns qui paient pour eux-mêmes. »

Aujourd’hui, un total de 63 Rwandais étudient en Egypte dont 51 étudient à l’Université Al-Azhar, au Caire. Sept d’entre eux sont parrainés par l’Université d’Alexandrie, tandis que deux sont parrainés par l’Hôpital militaire du Rwanda pour étudier à l’Université du Caire. Si l’on additionne quelques autres résidant en Égypte, on y compte 88 Rwandais.

Concernant les soins de santé, Cheikh Habimana a laissé entendre que dans les jours à venir, un accord entre les ministères de la santé respectifs de l’Egypte et du Rwanda verrait celui-ci recevoir des médicaments pour soigner les maladies transmissibles, ACPHD.

Parmi les projets attendus, il y a le parc d’attractions qui sera construit sur une superficie de 200 000 mètres carrés et qui sera appelé «Kigali Dream Park & Resort». Il sera situé à Rusororo, dans le district de Gasabo. Le projet mené par Bahgat Group présentera diverses attractions, telles que des manèges et des jeux, ainsi que d’autres événements à des fins de divertissement.

En plus de réaliser des projets commerciaux, le groupe Bahgat est en train de soutenir les citoyens. Monsieur Ahmed Bahgat, Président du groupe, a annoncé que 60 foyers recevront de l’énergie solaire grâce au soutien du groupe.

Commentant sur ces projets, Amb. Ahmed El Ansary, Ambassadeur égyptien au Rwanda, a noté que rien de spécifique n’avait encore été fait, mais que dans les jours à venir, la plupart des initiatives seraient lancées. Il a également donné un exemple de l’exposition Egyptienne et du Moyen-Orient, disant que ce n’était qu’un de leurs nombreux projets.

Chaque année, l’exposition égyptienne et du Moyen-Orient est organisée au Rwanda, au cours de laquelle les produits fabriqués en Egypte sont présentés et il est également considéré comme une porte d’entrée pour les investisseurs égyptiens sur le marché rwandais.

Le Rwanda et l’Egypte partagent des intérêts communs sur les scènes régionale et internationale, en plus de leur appartenance à de nombreuses organisations et réunions régionales telles que COMESA, l’initiative du NEPAD, l’Union Africaine et l’Initiative du Bassin du Nil.

En août 2017, le Président Abdel Fattah el Sisi a été le premier dirigeant égyptien à se rendre au Rwanda, où il a été accueilli par le Président Kagame avant de faire une visite guidée du Mémorial du Génocide de Kigali où il a rendu hommage aux victimes du Génocide de 1994 contre les Tutsis.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Les investisseurs égyptiens profitent des opportunités inexplorées du Rwanda.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les investisseurs égyptiens profitent des opportunités inexplorées du Rwanda.

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •