L’Afrique que nous voulons se construit sous nos yeux.

L’Afrique que nous voulons se construit sous nos yeux.

L’Afrique que nous voulons se construit sous nos yeux.

Le Président Paul Kagame a déclaré que l’Afrique que nous voulons s’est construite petit à petit à la suite des progrès accrus dans la réalisation des objectifs qu’elle s’est fixés.

Soulignant les progrès de la « Zone de Libre-échange Continentale Africaine », le Président Kagame a annoncé que le Burundi, le Lesotho, la Namibie, l’Afrique du Sud et la Sierra Leone ont rejoints les autres membres signataires du traité, ce qui porte le nombre à 49 États membres.

« L’Afrique que nous voulons est construite, pièce par pièce, sous nos yeux. Continuons, et faisons encore plus et mieux, allons de l’avant », a déclaré le Président Paul Kagame.

Plus tôt dans la journée, Paul Kagame a participé à une réunion sur le Financement des Opérations de Soutien de la Paix dirigées par l’Union Africaine, organisée par le Président Abdel Aziz de Mauritanie à Nouakchott, en Mauritanie.

La réunion a été suivie par le Président français, Monsieur Emmanuel Macron, et les Chefs d’État et de Gouvernement de l’Union Africaine.

La session s’est tenue en marge de la 31ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine qui s’est achevée hier.

Le Président a fait observer qu’avec une meilleure prévisibilité des opérations de soutien de la paix, le continent serait dans une meilleure position pour maintenir la stabilité.

« La question du financement prévisible des opérations de soutien à la paix est essentielle, car nous travaillons pour assurer la sécurité et la stabilité sur notre continent », a déclaré Paul Kagame.

Le budget de l’UA 2019 présenté lors du sommet a réduit la dépendance externe et accru l’efficacité, tout en augmentant les contributions au « Fonds pour la Paix ».

Ceci devrait également améliorer l’engagement de l’Afrique avec le Conseil de Sécurité des Nations Unies dans le financement des opérations de maintien de la paix sur le continent.

Le Président s’est félicité de la contribution de la France à l’amélioration des opérations de paix sur le continent, en disant qu’elle était un partenaire important.

« La France est un partenaire important dans la lutte contre le terrorisme en Afrique. C’est pourquoi nous sommes heureux d’avoir cette conversation avec le Président Macron aujourd’hui, afin de garantir que les opérations de paix sur le continent disposent d’un financement suffisant et durable », a-t-il déclaré.

Le Président a également rencontré Monsieur Masayoshi Son, Directeur Général de « SoftBank » pour discuter de l’investissement dans l’énergie solaire en Afrique.

Lors de la réunion, Monsieur Kagame a été rejoint par Monsieur Alpha Condé Président de la Guinée et Monsieur Moussa Faki Président de la Commission de l’UA.

Monsieur Masayoshi Son s’est engagé à investir jusqu’à 100 milliards de dollars dans l’énergie solaire en Afrique.

Commentant cet investissement, Monsieur Kagame a dit que c’était un partenariat énorme qui pourrait créer une différence dans une ressource qui, autrement, aurait été gaspillée.

Le Président a également tenu plusieurs réunions bilatérales avec des Chefs d’État, dont le Président nigérian Monsieur Muhammadu Buhari, qui est également à la tête de la lutte contre la corruption de l’UA, le Président Ramaphosa d’Afrique du Sud et le Président Macky Sall du Sénégal.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




L’Afrique que nous voulons se construit sous nos yeux.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
L’Afrique que nous voulons se construit sous nos yeux.

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •