Les médias rwandais et chinois s’engagent à approfondir leurs liens


Les médias rwandais et chinois s’engagent à approfondir leurs liens

Les responsables des médias rwandais et chinois ont convenu d’approfondir leurs relations dans le but de raconter des histoires vraies et réelles sur les deux pays, au bénéfice des peuples des deux pays.

Les relations entre le Rwanda et la Chine existent depuis plus de 40 ans et elles ont pris de l’ampleur au cours des dernières années, avec des pactes de coopération élargis pour couvrir divers domaines.

Au cours d’un dialogue entre les responsables des médias rwandais et leurs homologues chinois sous la direction de Guo Weimin, vice-ministre du Conseil d’Etat chinois du Bureau d’information, les deux parties ont convenu qu’il y avait plusieurs façons de travailler ensemble.

Le dialogue qui s’est tenu avant la prochaine visite du président chinois, Xi Jinping, attendue dans le pays le 22 juillet pour une visite d’Etat, une première dans l’histoire récente.

Claudine Uwanyirigira, vice-directrice générale de l’Agence Rwandaise de Radiodiffusion, a déclaré que c’est une bonne chose de développer des projets communs entre les professionnels des médias des deux pays.

La coopération a été là en termes de renforcement des capacités et de soutien en termes d’équipement, mais elle devrait être encore meilleure si elle s’étend à un autre niveau, a-t-elle dit.

« Je souhaite des relations à long terme entre les médias chinois  et rwandais, dont l’impact pourrait même s’étendre à l’ensemble de l’Afrique », a-t-elle suggéré.

Gerald Mbanda, le directeur chargé des médias au Conseil de gouvernance du Rwanda, a déclaré que les deux pays ont une longue histoire de coopération et d’amitié et qu’ils ont beaucoup de bonnes histoires qui sont encore inconnues ou sont dites de manière déviée.

« Il y a eu beaucoup d’idées fausses de l’autre côté et cela peut être corrigé en disant la vérité sur ce qu’est le Rwanda et ce que la Chine est dans nos propres contextes. Je pense que l’échange en termes de renforcement des capacités et d’échange de contenu sera fructueux », a-t-il déclaré.

Jiang Aimin, directeur de China Radio International (Afrique), a déclaré que les maisons de presse des deux pays ont la responsabilité de rapporter la vérité factuelle afin de tenir à l’écart les rapports biaisés qui sont le fait de ceux qui ont leur propre agenda.

« Seuls les pays en développement peuvent comprendre les autres pays en développement. Nous devons signer des accords pour être en mesure d’échanger du contenu librement », a-t-il déclaré.

Huang Cheng, le directeur de CGTN Afrique, a déclaré que le Rwanda et la Chine partageaient le même point de vue, ajoutant qu’il existait des opportunités pour changer ce discours.

« Nos partenariats avec les médias devraient faire disparaître certaines idées fausses qui circulent autour de nous. Nous devons rapporter des histoires, bonnes ou mauvaises, mais avec des faits et de l’exactitude », a-t-il dit.

De son côté, le vice-ministre chinois de l’Information, Guo Weimin, s’est engagé à renforcer la fraternité médiatique sino-rwandaise.

« Nous devrions approfondir les échanges et la coopération entre nos médias. Je pense que nous pouvons construire un mécanisme pour l’institutionnaliser », a-t-il ajouté.

Les reporters du Rwanda peuvent aller en Chine et vice versa,  pour échanger leur expérience, leurs connaissances et leur contenu afin de promouvoir la coopération.

Il a également exhorté les médias locaux à rendre compte de la prochaine visite du président chinois.

Plus tôt dans la journée, Weimin avait conduit une délégation au siège du  New Times , au cours de laquelle il a déclaré que la prochaine visite devrait contribuer à promouvoir un engagement interpersonnel à travers les médias des deux pays.

Au cours de la visite, il a également souligné les différents engagements qu’il allait prendre, notamment le don de matériel scolaire aux étudiants, un festival du film chinois et une exposition de photos, entre autres.

Guo Weimin le vice-ministre du Conseil d’Etat chinois du Bureau d’information et sa délégation lors du dialogue avec les responsables du New Times

Les responsables des médias rwandais et la délégation chinoise
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Les médias rwandais et chinois s’engagent à approfondir leurs liens

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les médias rwandais et chinois s’engagent à approfondir leurs liens

  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •