Rwanda – Les médecins du « King Faisal Hospital » séparent des jumelles siamoises

Rwanda – Les médecins du « King Faisal Hospital » séparent des jumelles siamoises
Le Dr Ntaganda (R) et dr Ngambe s'expriment lors de la conférence de presse à l'hôpital Oshen King Faisal

Rwanda – Les médecins du « King Faisal Hospital » séparent des jumelles siamoises

Une équipe de médecins de l’hôpital  King Faisal a séparé des jumelles siamoises, marquant la première opération réussie de cette nature dans le pays.

Les bébés Liliane et Diane sont nés d’une femme de 30 ans originaire du district de Huye. La grossesse s’est déroulée normalement sans incident, et elle a suivi  aussi des soins prénatals nécessaires tout au long de sa grossesse.

Les Jumelles siamoises sont des enfants nés de la même mère, mais dont une partie de leur corps demeure attachée.

Selon le Dr Edmond Ntaganda, un chirurgien pédiatrique qui a dirigé l’équipe de chirurgiens a expliqué que  les filles sont nées en face l’une de l’autre, et ont été jointes de la poitrine à l’abdomen.

Cependant, avec l’imagerie et d’autres tests, il était difficile de dire ou préciser exactement quels organes partageaient les deux en interne.

« A l’époque, l’enquête initiale a révélé seulement qu’elles partageaient le foie qui était le composant principal de leurs organes communs, mais quant au niveau du cœur, le diagnostique n’apportait aucune réponse. Après des examens approfondis, finalement l’imagerie a précisé qu’elles ont deux cœurs »,  a-t-il déclaré.

Cependant, le comité de référence recherchait un hôpital à l’extérieur du pays avec des installations plus avancées et une expérience dans la séparation des jumeaux siamois, mais entre-temps l’une des filles est tombée malade.

Dr Tharcisse Ngambe, un pédiatre qui avait suivi les jumelles depuis leur naissance a déclaré que la jumeau malade, Liliane ne répondait pas au traitement et une décision devait être prise rapidement afin de les séparer, ou risquer de les perdre tous les deux.

« Le plan initial était d’offrir un traitement et de les renvoyer à la maison en attendant que le comité de référence trouve un centre où l’opération aurait lieu.  Diane, l’une des jumelles était en bonne santé tandis que l’état de Liliane s’aggravait. Elle a commencé à avoir une défaillance multi viscérale. C’est alors qu’il a été décidé de les séparer afin qu’au moins l’une d’entre elles soit sauvée », a-t-il précisé.

L’opération

Le Dr Didace Mugisa, un chirurgien qui faisait également partie de l’équipe, a déclaré que c’était un travail d’équipe, parce qu’il fallait des expertises différentes en fonction du problème.

Par exemple, il a dit que pendant que Liliane était incubée et respirait à travers une machine, Diane respirait par elle-même et devait être endormie avant l’opération.

Lors de l’opération, les médecins ont été soulagés en découvrant que les cœurs des filles étaient complètement séparés et individuels. L’incision a été faite plus sur Liliane qui était malade.

Dr. Mugisa a expliqué que si le cœur est impliqué, les médecins ont souvent du mal à les séparer avec succès, ou doivent faire une greffe cardiaque immédiatement.

« Même si vous réussissez, les complications sont très nombreuses et si c’est un seul cœur, vous devrez peut-être prendre la décision de le donner à l’un des bébés », a-t-il dit.

En refermant la poitrine, les médecins se sont dirigés vers l’abdomen où ils devaient déterminer le pourcentage de chaque fille.

Les médecins savaient que les filles partageaient un foie, mais elles ne savaient pas quel pourcentage du foie elles partageaient. Durant l’opération, ils furent soulagés de découvrir que la plus grande partie du foie était du côté de Diane, ce qui était aussi une bonne nouvelle.

L’opération entière a pris un total de huit heures.

Alors que les médecins étaient fiers de leur réussite,  Liliane a été déclarée morte.

L’autre jumelle, Diane est dans un état stable, mais devrait rester en soins intensifs pour les prochaines semaines pour l’observation.

 

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




Rwanda – Les médecins du « King Faisal Hospital » séparent des jumelles siamoises

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Rwanda – Les médecins du « King Faisal Hospital » séparent des jumelles siamoises

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •