Comment choisir un paddle gonflable ?

Vous voulez vous essayer au Stand Up Paddle ou vous êtes déjà un aguerri ? Dans les deux cas, il vous faudra choisir des équipements adaptés, c’est-à-dire le paddle gonflable. Certes, bien que les planches rigides possèdent aussi de nombreux atouts, les planches gonflables sont plus prisées par les pratiquants. Aussi, pour ne pas faire d’erreurs en la choisissant, suivez les conseils de ce guide d’achat pratique.

 

Les dimensions du Paddle

Parmi les critères de choix essentiels, on peut citer les dimensions du paddle. En effet, la longueur, la largeur et l’épaisseur de la planche varient selon la morphologie du surfer, son niveau et la discipline qu’il compte pratiquer :

 

La longueur

Pour le paddle gonflable, on mesure sa longueur on pouces. Pour mieux vous situer, voici une petite référence :

  • Si la longueur du type de planche est supérieure à 12’6, il est adapté aux randonnées et aux courses de race
  • Si elle est comprise entre 9’5 et 12’, c’est une planche tout terrain, adaptée à toute la famille
  • Si elle est située entre 9’ et 10’, c’est une planche pour l’eau-vive

Il faut noter qu’un paddle plus long avancera plus vite qu’un autre plus court.

 

La largeur

En ce qui concerne la largeur, une planche étroite sera plus rapide, mais en même temps, une autre plus large gagnera en stabilité. Si les dimensions de la largeur sont les mêmes, un Stand Up Paddle gonflable sera beaucoup moins stable qu’un SUP rigide.

 

L’épaisseur

Les épaisseurs se divisent en deux sur le marché. Ainsi, on distingue les paddle à 4 pouces et ceux à 6 pouces. Sachez qu’une planche épaisse aura plus de prise de vent, tout en étant plus rigide à pression équivalente.

 

L’utilisation de la structure gonflable

Le SUP est un sport nautique qui se divise en trois disciplines : le surf, la race et la ballade. On peut également citer l’all-round et le touring qui sont des disciplines intermédiaires. Il existe une planche spécifique adaptée à chacune d’entre elles :

  • Le surf : il vous faut un gonflable court et large. Ces types de planches sont beaucoup plus maniables et vous permettront de prendre les vagues plus facilement. Pour la même raison, le bout de la planche doit être arrondi.
  • L’all-round : dans ce cas, vous aurez besoin d’une planche polyvalente qui vous permettra à la fois de prendre les vagues et de vous balader. Ainsi, vous pourrez plus facilement naviguer sur un plan d’eau agité.
  • La ballade : la planche doit disposer d’une grande maniabilité pour permettre au supeur de se tenir debout sur une planche, tout en étant antidérapant. Le paddle parfait se veut long et large.
  • Le touring : c’est une discipline qui est à mi-chemin entre la ballade et la race. Le paddle doit donc être assez large pour se prêter à la randonnée mais aussi assez longue pour atteindre facilement une certaine vitesse.
  • La race : pour naviguer le plus rapidement possible, la planche doit être la plus longue et la plus étroite possible.

 

Les accessoires

Le tout n’est pas de savoir comment choisir un paddle gonflable. Pour s’adonner à ce sport en toute sécurité, il ne faut pas oublier les accessoires indispensables comme la pompe, le leash, le kit de réparation ou encore les ailerons. De plus, vous devez vous munir d’un sac de transport adapté pour faciliter vos déplacements.

Le choix de la pagaie est également primordial car c’est l’accessoire grâce auquel vous pourrez avancer sur l’eau. Chez certains fabricants, les paddle sont disponibles en packs, donc vous n’aurez pas à courir les magasins spécialisés pour vous procurer ces accessoires un à un. Enfin, le critère de prix est indicatif quant à la qualité des équipements. Surtout, évitez les planches à prix cassés car cela signifie que le fabricant a économisé sur les matériaux de fabrication, donc la qualité ne sera pas comprise.