Big Data : en quoi consistent les enjeux sur le stockage et l’exploitation de données ?

Que signifie le terme Big Data ?

Le Big data est un terme qui est né dans les années 2000 grâce à l’utilisation massive des nouvelles technologies. Il s’agit des données numériques collectées auprès de nombreuses sources par le biais de la technologie moderne. Il renferme aussi bien les données personnelles, institutionnelles que professionnelles. De ce fait, le Big data rassemble toutes les informations qui passent sur les réseaux numériques telles que les coordonnées GPS, les bases de données volumineux ou encore les transactions en ligne. Doug Laney, un data analyst définit le traitement des données par trois critères, à savoir un volume de données plus ou moins massif, une grande variété et une vélocité de production tant au niveau de la collecte que de l’analyse. Ainsi, le Big data est un phénomène à laquelle toutes les entreprises font face lorsqu’elles récoltent des données brutes. En effet, les informations numériques recueillies nécessitent un système de stockage de données performant et une exploitation stratégique qui coûte beaucoup d’argent. Le principal enjeu du Big data repose sur la capacité des entreprises à valoriser les données disponibles et à améliorer la gestion interne tout en s’assurant de la protection et de la gestion des données exploitées. Le Big data facilite ainsi la prise de décision et permet d’être en compétitivité sur le marché.

L’évolution du marché du Big Data

Avec la révolution numérique, le Big data impacte considérablement la vie économique et commerciale. La gestion d’une grande quantité de données et le data marketing figurent notamment parmi les priorités des entreprises pour pouvoir se démarquer de la concurrence. Pour cela, de nombreux outils d’analyse de données et de modélisation ont vue le jour pour pouvoir traiter les flux de données importants. Les mégadonnées permettent également d’accroître différents domaines d’activité comme les avancées technologiques dans le secteur de la médicine ou encore l’implantation des réseaux intelligents. Pour préserver les données personnelles, il existe des structures comme la Commission Nationale de l’Information et des Libertés (CNIL) qui prévoit des règlements pour la collecte, le stockage et l’exploitation des données. Des procédures d’encadrement légal sont également mises en place au niveau mondial pour renforcer les solutions Big data que ce soit en terme de collecte de données ou d’analyse de gros volumes de données.

En effet, le bigdata est stocké dans des centres spécialisés connus généralement sous le nom de Data center. Gérés par de grands groupes spécialisés dans l’économie numérique, ces centres disposent d’un volume important de données numériques recueillies dans la plupart des cas par le biais du Cloud Computing. Il s’agit notamment d’un marché juteux qui vaut des dizaines de milliards de dollars.

Les solutions Big data que les entreprises doivent mettre en œuvre

La gestion des données pousse les entreprises à mettre au point des algorithmes capables de traiter et d’analyser efficacement les données collectées. Sachant que le flux de données est énorme et que les informations recueillies relèvent des données digitales et numériques, il est important de trouver des solutions pour l’exploitation des données.  Investir dans des moyens informatiques pour le stockage est également une nécessité pour s’adapter aux mégadonnées.

Le big data requiert une bonne gestion en interne, d’où la nécessité d’améliorer la structure interne de l’entreprise. Pour cela, il est nécessaire d’organiser une formation Big data pour les employés afin de disposer d’une équipe spécialisée dans le traitement de données volumineux ou des data scientist. Il est également possible de former des experts en données pour devenir le Chief Data Officier. Ce sont ces professionnels du Big data qui vont travailler avec les experts en marketing pour développer des objectifs précis avec des stratégies adaptées.

La sécurité des données numériques est l’une des enjeux du Big data. Les données massives collectées proviennent de la majeure partie des comptes utilisateurs et des objets connectés. Ce sont des informations qui concernent la vie privée et qui peut déstabiliser la relation entre les clients et l’entreprise. De ce fait, il est important de garantir une sécurité optimale pour le traitement de ces données. C’est ce qui a donné lieu au RGDP ou le Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles. En effet, les entreprises ont l’obligation de mettre en place des mesures de sécurité pour améliorer l’expérience client.