Feux de projecteur sur les métiers du vin

Vous souhaitez devenir un As de la dégustation de vin ? Bordeaux, Bourgogne, rosé, Beaujolais… vous souhaitez en connaître d’autres ? Si vous êtes passionné par l’œnologie, le monde vinicole ou si vous êtes un grand connaisseur des vins et spiritueux, vous allez découvrir dans cet article les métiers du vin et leurs multiples aspects, depuis les vignes jusqu’à sa commercialisation.

L’univers passionnant de l’oenologie

Vous êtes en quête d’une professionnalisation en œnologie pour maîtriser la dégustation de vin, la culture de la vigne ou encore pour sélectionner les grands vins lors d’un événement ? Les métiers du vin s’ouvrent sur des domaines variées qui partent des exploitations viticoles jusqu’à la mise en vente des vins. En effet, l’élaboration d’un vin repose sur le savoir-faire de plusieurs professionnels. Sa construction passe par plusieurs étapes qui sont aussi importantes les unes que les autres. Du choix des grains pour la plantation, jusqu’à la mise en bouteille, en apéritif ou en accompagnement d’un plat, chaque professionnel contribue à la mise en valeur de différentes cuvées.

Il existe différents niveau de formations en œnologie. En école du vin, il est possible de réaliser un Bac+5 pour devenir un expert en vin et en œnologie. Cependant, il est important de bien développer votre palais afin de pouvoir distinguer les vins et leurs arômes et les sélectionner pour estimer leur qualité. Les formations tournent ainsi autour de la vigne et du vin, de la viticulture, de la production vinicole, des appelations et de la commercialisation du vin. D’autres métiers ont également vu le jour grâce à l’engouement autour du vin. Vous pouvez notamment suivre des formations pour devenir commercial en vin, spécialiste en droit du vin ou encore chercheur dans le monde du vin.

Les métiers autour de la culture de la vigne

En tant que producteur de vin reconnu dans le monde, la France a développé un nouveau secteur touristique autour de la production viticole. Il s’agit de l’oenotourisme, une catégorie qui représente plus de 15 millions de visiteurs par an. Que ce soit dans les domaines viticoles, dans les magasins, les restaurants jusque dans les caves, l’attrait pour cette boisson est mondial. Ce qui pousse également de nombreuses personnes, passionnées de raisins et plus particulièrement de vins, d’en faire un métier. Pour se former aux métiers du vin, il est important de comprendre les rôles tenus par les professionnels autour de la production viticole et de la vinification.

Le vigneron est le responsable du rendement de la vigne et de la qualité des raisins. En tant que spécialistes de la vigne, les vignerons doivent être en mesure de maîtriser la nature afin de développer des produits de qualité, que ce soit au niveau du goût ou de la forme des raisins. En effet, la maîtrise parfaite du rendement permet d’obtenir une AOC ou une IGP.

Le chef de culture est le chef qui régit le domaine viticole. Il a pour rôle de surveiller la croissance du vignoble et de prendre les décisions autour de la vendange. Pour obtenir une AOC, il est important de respecter plusieurs critères, notamment le respect de la teneur minimale en sucre, d’où la nécessité de bien surveiller la maturité des baies de raisin.

Le maître chai est à la tête des vinifications pour pouvoir donner un vin de qualité. Il assure ainsi l’hygiène du chai et le choix des fûts. En effet, les techniques œnologiques peuvent varier selon les régions viticoles. Toutefois, il est important de suivre les cahiers de charges techniques pour l’obtention d’un AOC.

Le tonnelier est un artisan qui a la charge de transformer les chênes en fûts d’élevage. C’est le conseiller du maître de chai et l’œnologue, en matière de conditionnement. Il est également l’expert qui choisi les tonneaux pour créer de prestigieux vins avec différentes notes aromatiques.

De l’élaboration à la production de vin, des métiers qui passionnent les uns que les autres

En tant qu’expert, l’œnologue est en mesure de maîtriser les réactions  chimiques, physiques et biologiques autour du raisin. C’est le professionnel qui élabore le vin suivant les normes et les spécificités de l’AOC. Le sommelier est également un expert en vin. En contact direct avec les clients, il est en mesure de conseiller et de reconnaître l’appellation d’origine et l’année de chaque bouteille dans le terroir. En outre, il se charge de l’association mets et vin et de tout ce qui est rapport avec le vin dans un magasin ou un restaurant. Pour cela, le sommelier doit disposer d’un odorat et d’un palais particulièrement développés.

En reconversion professionnelle ou pour affirmer votre passion pour le vin, il existe un métier du vin qui est issu d’une formation en commerce.  Il s’agit du commercial en vin. En termes de vente, il a les mêmes objectifs qu’un commercial ordinaire. Le seul point qui les différencie, c’est le vin. Le commercial en vin travaille pour de grandes entreprises spécialisées dans le monde du vin. Il fait de la prospection, négoce et se charge d’acheter ou de vendre des bouteilles de vin prestigieux. Si vous souhaitez tenir votre propre magasin, vous pouvez devenir caviste. Ce dernier tient sa propre boutique et se charge de sélectionner les bouteilles qu’il va entreposer sur ses étagères.