Comment peut-on utiliser l’acide chlorhydrique ?

Lorsqu’il est question de produits chimiques, beaucoup de gens font la grimace. En effet, les composés chimiques ne vont jamais de pair avec la santé, comme le prouve par exemple les aliments fabriqués en industrie auxquels on a rajouté des additifs chimiques. Toutefois, certains de ces produits sont utiles, voire même indispensables dans la vie quotidienne, à ne citer que l’acide chlorhydrique.

 

 

Description de l’acide chlorhydrique

L’acide chlorhydrique est une solution aqueuse incolore, qui est obtenue grâce à la dissolution du chlorure d’hydrogène dans l’eau. C’est un produit chimique qui est très corrosif, qu’il soit à l’état gazeux ou liquide. Pour le manipuler, il faut prendre de grandes précautions. Seuls les professionnels sont habilités à s’en servir puisqu’il est utilisé en tant que réactif pour différents procédés chimiques industriels.

 

 

Les principales utilisations du produit

L’acide muriatique peut avoir différentes utilisations. Parmi les plus courantes, on peut citer les suivantes :

 

La conception de produits de nettoyage

C’est l’un des principaux composants des produits de nettoyage car ses propriétés lui permettent d’en venir à bout des tâches les plus tenaces.  En effet, l’acide est connu pour être efficace pour retirer les tartres qui s’accumulent sur les coins des carreaux et les équipements sanitaires.

Mis à part les céramiques, l’acide chlorhydrique est également efficace pour nettoyer de vieux métaux. Au contact de l’acide, la rouille sur le métal se décompose et part plus facilement. Par contre, comme il s’agit d’un acide fort, il faut le dissoudre dans de l’eau avant de s’en servir sur les métaux. Si vous voulez redonner vie à vos vieux équipements, l’acide muriatique est votre allié.

 

Utile dans l’industrie agroalimentaire

Rassurez-vous car le pain et les viennoiseries que vous mangez tous les jours ne comportent pas une quantité d’acide chlorhydrique. Mais alors, a quoi sert l’acide chlorhydrique dans ce cas ? En réalité, on se sert de ce produit pour produire des édulcorants artificiels ainsi que de l’acide nitrique. C’est par exemple grâce à l’acide muriatique que l’on obtient du sirop de maïs.

Il n’est donc pas utilisé en tant qu’ingrédient direct, mais uniquement en tant que catalyseur des réactions intermédiaires. Il apporte l’acidité nécessaire pour la transformation alimentaire, mais ça s’arrête là.

D’ailleurs, il faut savoir que si ce produit est ingéré, il peut causer des dégâts considérables sur vos organes. Même si vous ne faites que le renifler quelques secondes, il peut attaquer vos voies respiratoires et causer des brûlures.

 

Le nettoyage en extérieur

Vous vous demandez sans doute comment l’acide chlorhydrique peut bien servir en extérieur ? Eh bien, c’est simple. Quand vient l’hiver, il est d’usage de déglacer les routes. Pour ce faire, il faut du chlorate de sodium que l’on obtient à partir d’un mélange de calcaire et d’acide chlorhydrique. Ce produit peut aussi servir à déglacer vos marches et vos escaliers. En revanche, gardez-le bien au sec pour ne pas qu’il fonde la neige.

 

Indispensable en industrie chimique

C’est bien connu ! L’acide chlorhydrique intervient dans la fabrication de différents produits, que ce soit en tant que catalyseur ou en tant que composant. On s’en sert par exemple dans l’industrie pharmaceutique pour neutraliser le pH des aliments et des produits.

 

 

 

Prenez toujours des précautions !

Il faut veiller à ce que l’acide chlorhydrique ne soit jamais en contact direct la peau. C’est pourquoi il est conseillé de se munir de gants en caoutchouc avant d’y toucher, à moins que vous ne craigniez pas les cicatrices cutanées. De même, protégez vos yeux avec des lunettes spéciales car les projections de la solution sont inévitables. Si par malheur, vous touchez à cet acide fort, consultez un médecin rapidement !