Kitesurf débutant : les meilleurs conseils pour apprendre à glisser.

Pour progresser rapidement au kitesurf, il est indispensable de suivre un cours dans une bonne école de kitesurf. En effet, si vous êtes encore débutant dans ce sport, il n’est pas conseillé de s’aventurer seul sur l’eau, car si les risques d’accidents sont moindres avec ce sport, il n’en reste pas moins dangereux si vous ne savez pas comment tenir votre harnais ou manier votre aile de kite. Comment faire alors pour ressentir toutes les sensations de glisse promises par le kitesurf ?

 

 

En quoi consiste réellement le kitesurf ?

Tout d’abord, il convient de comprendre réellement le fonctionnement du kitesurf. Pour faire simple, il s’agit de la combinaison de la planche à voile et du surf. Le kite surf se distingue des autres sports nautiques comme le windsurf ou le Stand Up Paddle du fait que pour glisser sur l’eau, il faut être tracté par un cerf-volant. La navigation est donc influencée par la force du vent.

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, la pratique du kite ne nécessite pas une grande force physique. En effet, vous n’avez pas besoin de vos muscles d’avant-bras pour manier votre aile de kitesurf, étant donné que ce dernier est accroché au harnais. Tout ce que vous avez à faire, c’est de le piloter en fonction des conditions du vent.

Il faut plus de finesse que de force pour apprendre le kitesurf. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les femmes progressent plus vite que les hommes, car ces derniers auront tendance à exercer une force physique sur le matériel.

 

 

Suivez un cours de kitesurf en école française

Pour naviguer en toute sécurité, les débutants doivent impérativement suivre un cours avec un moniteur professionnel. Ne faites pas l’impasse là-dessus car c’est comme énoncé plus haut, il est très risqué de naviguer sur un plan d’eau avec votre matériel de kite, sans aucune connaissance ou expérience. Même si votre meilleur ami est un pro dans ce sport, il est préférable d’être surveillé par un professionnel, car ce dernier connaît les règles de sécurité et saura mieux vous guider.

Ainsi, l’idéal est de suivre un stage de kitesurf de quelques jours, durant lequel vous pourrez vous initier à ce sport avec d’autres débutants. A défaut de cours particuliers, un stage est la meilleure option, car il est plus abordable, étant donné que les cours sont dispensés en même temps à d’autres pratiquants. En revanche, optez pour des stages qui ne regroupent par plus de 4 apprenants, sinon le moniteur aura du mal à tous vous encadrer et votre progression sera ralentie.

Il faut au moins 4 ou 5 jours pour bien se tenir sur sa planche de kitesurf et faire ses premiers sauts correctement. De ce fait, si un établissement vous propose des cours de kitesurf rapides de deux jours, méfiez-vous. Certes, pour un perfectionnement, deux jours pourraient être suffisants, mais pour un débutant, il faudra plus de patience et de persévérance.

 

 

Quelle école de kitesurf choisir ?

Pour commencer, privilégiez une école valorisée par la Fédération Française de Vol Libre ou FFVL. Ensuite, renseignez-vous bien sur la pédagogie car il faut un enseignement de qualité. Qui dit qualité dit matériel adapté mais aussi des spots idéaux pour un debutant en kitesurf. Les meilleurs spots sont ceux qui proposent un plan d’eau peu profonde. Pour un premier cours, il vaut mieux avoir pied.

Par ailleurs, renseignez-vous sur les horaires pour le stage d’initiation. En effet, ils doivent être fixés tous les jours car ils sont décidés en fonction des conditions météorologiques. Vous pouvez aussi opter pour un stage de découverte à l’autre bout du monde pour profiter de belles plages et passer des vacances en même temps.