RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »

RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »

RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »

Un membre populaire de la famille royale du Royaume-Uni, le Prince Harry du Pays de Galles, a été nommé Président « d’African Parks », l’organisation qui gère notamment le « Parc National Akagera » au Rwanda.

La nouvelle qui a été annoncée ce mercredi, indique que dans cette position, le Prince Harry travaillera avec « African Parks » à divers titres pour faire progresser la conservation de la faune en Afrique et dans le monde entier.

« African Parks » est une ONG de conservation, fondée en 2000, qui gère les parcs nationaux et les aires protégées au nom des gouvernements et en collaboration avec les communautés locales à travers l’Afrique. Avec 13 parcs sous leur gestion, ils ont la plus grande superficie en conservation pour une ONG sur le continent africain.

« African Parks » sont les gestionnaires du « Parc National de l’Akagera » au Rwanda, le seul parc de savane avec la plus grande zone humide protégée d’Afrique centrale.

Selon un communiqué de Kensington Palace, à la sortie de l’armée en 2015, le Prince Harry s’est personnellement investi dans des projets de conservation qui œuvrent à protéger le patrimoine naturel de l’Afrique et à soutenir la faune et les communautés locales.

La déclaration indique que le Prince Harry a passé trois mois à travailler sur un certain nombre de projets de ce type en Namibie, en Tanzanie, en Afrique du Sud et au Botswana.

«Le Prince Harry travaillera avec « African Parks » à divers titres pour poursuivre notre mission de gestion des parcs nationaux pour le compte des gouvernements et pour promouvoir la conservation de la faune en Afrique et dans le monde», peut-on lire.

« African Parks » a déjà travaillé avec le Prince Harry au Malawi en juillet 2016, où il a fait partie intégrante de l’équipe d’organisation, «en aidant à l’une des plus importantes translocations d’éléphants de l’histoire».

Au Malawi, le Prince Harry a fait partie de l’équipe d’experts et a aidé à mettre en œuvre la première phase du « projet 500 Eléphants » – où 520 éléphants ont été déplacés sur 350 kilomètres à travers le Malawi dans trois parcs sous la gestion de « African Parks ».

Depuis que la gestion du Parc National de l’Akagera, a été reprise par « African Parks », le parc a vu un certain nombre de développements, y compris le réapprovisionnement avec le « Big Five* », avec la translocation de plusieurs lions et de rhinocéros noirs vers le parc national.

(*)Les big five sont un ensemble de cinq mammifères africains mis en avant par les autorités touristiques. Les cinq animaux en question sont le lion d’Afrique, le léopard d’Afrique, l’éléphant d’Afrique, le rhinocéros noir et le buffle d’Afrique.

 

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »




  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »




  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
RWANDA : Le Prince Harry nommé Président d’African Parks, gestionnaire du « Parc national de l’Akagera »

  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •