« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide - PanorActu

« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide

« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide

« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide

Samedi, les « Membres du Volontariat des Jeunes Rwandais » ont dirigé un « Umuganda » spécial, dédiée au nettoyage et à la réhabilitation des sites commémoratifs du génocide à travers le pays.

Selon Eric Bayisenge Twahirwa, le secrétaire exécutif de ce Groupe de jeunes volontaires qui compte environ 250 000 membres, a expliqué que cet exercice est au programme de la 24ième  commémoration du génocide perpétré contre les Tutsi, prévue pour avril prochain.

«En tant que jeunes, nous avons décidé de mener l’Umuganda deux fois par mois … en s’occupant notamment de questions liées à la sécurité humaine, et aux programmes gouvernementaux de développement communautaire. »

« Alors que nous approchons de la période de commémoration, nous avons décidé que nous concentrions principalement nos activités sur le nettoyage et la réhabilitation des sites commémoratifs du génocide, mais aussi en soutenant les survivants de diverses manières possibles », a déclaré Éric Bayisenge.

« Ce samedi, nous avons nettoyé et réhabilité six sites commémoratifs. Nous avons également commencé la construction de six maisons et rénové 121 autres dans différentes parties du pays, y compris celles de survivants vulnérables du génocide », a-t-il ajouté.

Parmi les autres activités menées pendant le week-end par le Groupe de Jeunes pendant l’Umuganda, on compte la construction de 179 toilettes, 184 jardins biologiques, connus localement sous le nom  « d’Akarima k’Igikoni », la construction et la réhabilitation de 67 km de routes reliant les communautés ainsi que la rénovation des tranchées d’eau, la construction de quatre salles de classe, la plantation d’arbres, et l’amélioration de l’hygiène et l’assainissement autour des maisons.

« C’est un moment d’apprentissage et de compréhension de notre histoire, mais aussi de soutien et de construction de ce que nous avons accompli », a déclaré Éric Bayisenge.




Naftari Ahishakiye, le secrétaire exécutif d’Ibuka, la fédération des organisations de survivants du génocide, a déclaré que l’exercice volontaire montre un meilleur avenir dans la lutte contre le génocide et ses idéologies.

« Dans le passé, le nettoyage et la réhabilitation des sites commémoratifs avaient été laissés au gouvernement et aux survivants. La tendance est en train de changer, les jeunes se lèvent pour protéger volontairement ces sites commémoratifs, alors que nous continuons d’accorder notre respect à ceux qui ont péri », a déclaré Ahishakiye.

Il a ajouté: « Quand ces jeunes vont nettoyer et réhabiliter ces sites, ils apprennent aussi notre histoire; ils ont une idée claire de ce que leurs camarades ont fait pour couler ce pays pour des raisons d’appartenance ethnique, et de ce qu’ils devraient faire pour s’assurer que cela ne se reproduise plus. »

« Le Groupe des Jeunes Volontaires » a été formée en 2013 avec moins de 300 membres et il est composé d’étudiants et de diplômés, avec des structures de leadership allant du niveau national jusqu’à la base.

À la fin de l’année dernière, leurs activités de sécurité humaine et de développement communautaire ont été évaluées à plus de 630 millions de Rwf.

 

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide




  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  



« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide




  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  




« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
« Kwibuka 24 »: Des jeunes volontaires rwandais consacrent un deuxième « Umuganda » par mois et entretiennent les sites commémoratifs du génocide

  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •