Les 10 contraventions pour excès de vitesse les plus chères de tous les temps

 

Vous roulez à toute allure, le bras entouré de votre fille préférée – ou du moins de votre sandwich préféré – la meilleure chanson de conduite jamais mise à fond, le trajet rempli de bonheur auditif ; vous êtes jeune et au sommet du monde et littéralement rien ne pourra jamais vous ralentir. Puis vous entendez la stridence perçante du chant d’une sirène et vous apercevez ces lumières bleues et rouges qui tourbillonnent dans votre rétroviseur. Flûte !

 

Les contraventions pour excès de vitesse s’apparentent généralement à des fourmis de feu : une seule est gérable, mais quand elles commencent à arriver par grappes, vous allez vous brûler. Malheureusement, certaines contraventions sont plus coûteuses que d’autres – et certaines sont 100 fois plus coûteuses que d’autres (oh hé la Suisse). Voici la liste des 10 contraventions les plus chères jamais enregistrées. Les coureurs économes, Tokyo dérivent vos globes oculaires loin de cette liste. 

 

10. 2 500 € et plus pour beaucoup, beaucoup de Virginiens rapides 

 

La Virginie peut être pour les amoureux, mais c’est aussi pour les gens qui ne craignent pas de payer une deuxième hypothèque pour un excès de vitesse. Au milieu des années 2000, la Virginie a introduit les sanctions les plus sévères (financièrement parlant) du pays pour excès de vitesse. Beaucoup de gens ont été frappés par une amende pour excès de vitesse de plus de 2 500 € en Virginie, mais ces amendes et ces lois extraordinairement sévères ne s’appliquent qu’aux résidents permanents – alors passez plutôt par la Virginie-Occidentale (et ramassez de l’alcool de contrebande pendant que vous y êtes).

 

9. 3 800 € pour le conducteur d’une Bimmer avec son téléphone portable au volant

 

Cet homme d’affaires britannique s’est mis dans un sacré pétrin lié à la vitesse en 2007, totalisant un énorme montant de3 800 € après avoir été pris en photo en train de rouler à 251 km/heure alors qu’il était au volant avec son téléphone portable au Royaume-Uni. Ronald Klos, l’homme d’affaires en question, est décrit par la BBC comme « un pilote de course amateur ». Je vous dirais de ne pas quitter votre travail, mais atteindre 251 km/heure en parlant au téléphone, c’est un peu du Jeff Gordon-esque. Je ne suis même pas fâché, en fait, je suis plutôt impressionné.  
 

8. 1 000 € pour le motocycliste canadien qui a conclu un marché

 

En 2010, un passionné de la vitesse sur une moto a versé 1 000 € aux autorités canadiennes après avoir été chronométré à 263 km/heure dans une zone qui n’avait très certainement pas une limite de vitesse de 263 km/heure. Afin de sauver son permis de conduire, il a accepté de payer des frais inhabituellement élevés. Comme Wayne Gretzky l’a dit un jour (en quelque sorte), « Vous payez pour 100 % des contraventions pour excès de vitesse que vous faites, hein. »

 

7. 48k€ pour le Finlandais dépassant de 15 km/h

 

Si vous vous demandez à quoi rime ce pic massif en provenance de Finlande, notez que les Finlandais (et plusieurs autres pays de l’UE, comme vous le verrez) ajustent les frais de contravention pour excès de vitesse en fonction du revenu annuel du conducteur. Donc, en gros, les choses peuvent devenir très concrètes très rapidement pour les riches. Prenez cet homme, Reima Kuisla, par exemple. Il a été pris en train de rouler à 15 km/h au-dessus dans une zone à 50 km/h. Rien de grave, hein ? Dommage que ce type gagne environ 7 millions de dollars par an, ce qui fait que sa contravention ordinaire pour excès de vitesse s’élève à près de 60 000 dollars. Comme tout adulte responsable, Kuisla s’est tourné vers Facebook pour se défouler, postant « La Finlande est impossible à vivre pour certains types de personnes qui ont des revenus élevés et de la richesse »,  ce qui a conduit des milliers de ses amis à répondre « Tais-toi, impossible douche-nozzle. »

6. 116 k€ pour un baron de la téléphonie en brique qui s’en est sorti quand même

 

Le directeur de la téléphonie de Nokia Anssi Vanjoki a pris sa fidèle Harley-Davidson pour une promenade tranquille à Helsinki, en Finlande. Il s’est fait prendre en train de rouler à 75 km/h dans une zone de 50 km/h, ce qui lui a valu une amende de 116k€, soit 103k$ à l’époque (quand le dollar était aussi fort qu’un téléphone Nokia). Bien sûr, le pauvre petit Vanjoki a contesté la contravention, affirmant qu’il gagnait en fait beaucoup moins que ce qui lui avait été attribué, et qu’inversement, son amende devrait être moins élevée (rappelez-vous que les Finlandais basent leurs amendes sur le revenu personnel). Bien sûr, il a gagné, réduisant sa contravention de 95%, tout en accélérant la chute éventuelle de Nokia, probablement. 

 

5. La Lambo à 165 000 €, appartenant au millionnaire le plus malchanceux de tous les temps

 

Dans un geste tout droit sorti de Ferris Bueller, un malchanceux propriétaire de Lambo en Australie a vu sa Gallardo à 200 000 $ s’emparer de ses embrayages sans méfiance après que son mécanicien l’ait emmenée faire une virée, et se soit fait arrêter pour avoir roulé à 160 km/h dans une zone à 70 km/h. La voiture a été immédiatement mise en fourrière, conformément à la loi australienne, même si la voiture était « empruntée » lorsqu’elle a été arrêtée. Bien que le propriétaire ait fini par récupérer sa voiture, on pense qu’il n’a recommandé ce mécanicien à aucun de ses amis et/ou collègues.

 

4. 178 000 euros pour un prince de la saucisse

 

En 2004, une année où Hoobastank a inexplicablement détenu les charts musicaux, Jussi Salonoja, 27 ans, héritier de l’entreprise familiale de saucisses et l’un des hommes les plus riches de Finlande, faisait un peu de bruit de son côté dans les rues sereines de son pays. Il s’est vu infliger une contravention de 178 000 euros pour avoir roulé à 50 km/h dans une zone limitée à 25 km/h. Pourtant, avec des revenus annuels de 7 millions d’euros, il avait l’argent de la viande pour couvrir son comportement imprudent. Si vous allez faire le crime, vous feriez mieux d’avoir le poids de l’empire de la saucisse pour le soutenir. 

 

3. 238 000 € pour un millionnaire accro à la vitesse

 

Apparemment, un millionnaire suisse a été pris en flagrant délit dans sa Ferrari rouge, traversant un joli petit village de son pays à 136 km/h soit plus de 56 km/h au-dessus de la limite de vitesse. L’amende a atteint des sommets en raison des revenus du conducteur (une valeur nette estimée à 22,7 millions de dollars) et parce qu’il était un récidiviste. « L’accusé a ignoré les règles élémentaires de la circulation avec un véhicule puissant par pur désir de vitesse », a déclaré le tribunal dans son jugement, selon la BBC. Le pur désir de vitesse fait une nouvelle victime sans défense. 

 

2. Environ 650 000€, la plus grosse contravention (réelle) pour excès de vitesse 

 

C’est la preuve supplémentaire que les Suisses, pourtant traditionnellement neutres, ne badinent pas avec les démons de la vitesse. En Suisse, un conducteur suédois, apparemment fan de Vin Diesel, au volant d’une Mercedes-Benz SLR, s’est fait prendre en train de rouler à la vitesse relativement absurde de 299 km/h et a été condamné à une amende de 650 000 €, ce qui correspond à un peu moins d’un million d’euros en dollars américains, à l’époque (2010). C’est aussi glacé qu’une sucette glacée en forme d’André 3000. Et presque certainement moins satisfaisant. 

 

1. La Bugatti à 2 millions d’euros appartenant à un papa très énervé.

 

Comme pour la Lambo du n°5, la ramification pour ce conducteur turbulent n’a pas été une véritable contravention, mais la mise en fourrière d’un véhicule très coûteux – dans ce cas, la Bugatti Veyron à 2 millions d’euros, la première jamais importée en Hollande. La voiture appartenait à Michel Perridon, directeur de Trust International BV, et a été saisie lorsque son fils de 20 ans et son (probable petit crétin) ont fait une balade en famille et ont décidé qu’il était tout à fait normal de rouler à 160 km/h dans une zone limitée à 80 à Rotterdam. Bien que les rapports locaux n’aient pas encore confirmé, mes sources me disent que c’était la saison de la fessée en Hollande pour le jeune Perridon. Soyons honnêtes, il l’a mérité.

 

Vous avez reçu une contravention, pensez à payer amende en ligne pour gagner du temps !